Castle – Recoil (5.13)

5 Fév 2013 à 20:03

Castle - Recoil (5.13)

Un SDF trouve le cadavre brûlé d’une jeune femme dans une poubelle. En remontant une piste, l’équipe découvre qu’elle travaillait avec le sénateur Bracken, le responsable de la mort de la mère de Beckett. Voilà la jeune femme obligée de protéger son pire ennemi.

Le « Précédemment » annonçait un retour à la mythologie et se montrait très alléchant. Nous n’allons pas être déçus ! Après deux épisodes en sous-régime, Castle reprend du poil de la bête et livre un opus sombre qui va pousser Kate dans ses retranchements, comme cela est souvent le cas lorsqu’il s’agit du meurtre de sa mère.

Retour donc de l’odieux sénateur Bracken qui, en l’occurrence, n’est pas le tueur, mais la cible. Voilà qui est bien embêtant pour notre belle flic, mais du pain béni pour les scénaristes. Pensez donc ! Kate ne rêve que de mettre une balle dans la tête du bonhomme, mais se voit obligée de par son serment de policier de le protéger.

Beckett est donc prise dans un dilemme moral et terriblement tentée d’oublier l’éthique. Ne serait-il pas plus facile pour tout le monde de laisser quelqu’un d’autre faire le sale boulot et de se débarrasser de l’ordure ?

Dans une magnifique séquence qui combine un montage de plusieurs scènes, dont une séance avec son psy, et musique envoûtante, Kate Beckett flirte dangereusement avec la fraude, soit avec la disparition d’une pièce à conviction. Mais la nature de sa relation avec son partenaire ayant changé, elle n’arrive pas à garder le secret bien longtemps.

Alors bien sûr, le sujet est intéressant, mais le traitement est imparfait par endroits. Les événements s’enchaînent trop rapidement, ce qui ne laisse pas le temps à Beckett d’avouer ses omissions ou juste de vivre avec. La scène la plus étrange concerne Gates. On connaît le flair de la Capitaine, aussi comment croire qu’elle avale vraiment la couleuvre lancée par Castle quand elle entend distinctement Kate dire que Bracken est responsable du meurtre de sa mère ?

Si Nathan Fillion suit gentiment le courant, Stana Katic fait à nouveau la preuve que son jeu a considérablement évolué au fil des ans vers quelque chose de mieux maîtrisé. Ses face-à-face avec le toujours flippant Jack Coleman sont très réussis.

Grâce à Recoil, Castle renoue avec le ton plus mature de cette saison 5 et avec l’arc mythologique cher à la série en plaçant son héroïne face à un choix presque kafkaïen. Quelques ajustements n’auraient pas été superflus, mais l’épisode s’en tire avec les honneurs.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires