Que vaut Code Black, la nouvelle série médicale qui nous ramène aux urgences ?

11 Jan 2018 à 15:00

Code Black - Saison 1

Il est difficile pour une série médicale aujourd’hui de marquer sa différence. Celles qui sont passées avant ont plus ou moins couvert toutes les bases disponibles, il faut alors essayer d’être originale d’une autre manière… ou non.

Dès le début, Code Black ne chercha pas à réinventer l’eau tiède ou, plus précisément, la représentation de la médecine d’urgences en 2016. On peut en effet déceler la majorité de ce qui compose l’ADN de la nouvelle série CBS dans ER (Urgences) qui fut lancée en 1994.

Ce n’est donc pas surprenant que, au point de départ, la création de Michael Seitzman s’est rapidement retrouvée cachée dans l’ombre du classique de NBC. Comment aurait-il pu en être autrement ? Le plus difficile était probablement de l’assumer, ce qui explique certainement ce besoin des scénaristes d’insister sur le concept qui donna son titre au show.

Le Code Black, juste un concept

Un code black est déclaré quand – pour faire court – le service d’urgences est simplement submergé. Il va sans dire qu’il en ressort une montée d’adrénaline, beaucoup de confusion et une pointe de désespoir.

Derrière l’idée de centrer un show sur ce concept se cachait clairement la nécessité d’affirmer une différence. Heureusement, les scénaristes ont arrêté de jouer cette carte quand ils ont réalisé que développer les personnages était le seul réel moyen de nous donner envie de poursuivre Code Black.

Les premiers épisodes de cette saison 1 n’étaient pas réellement bons ni mauvais. Ils fonctionnaient de façon mécanique, suivant la formule établie dans le pilote d’un peu trop près. Le plus handicapant était néanmoins que chaque protagoniste n’était défini que par un élément qui était sans cesse remis sur le plateau.

Pas de quoi être passionné, même si le potentiel était palpable. C’est certainement cela qui donne l’envie de poursuivre, car il était apparent qu’il y avait dans Code Black matière à faire plus si l’équipe créative y mettait un peu du sien. Heureusement, cela ne tarda pas à se vérifier.

Rien n’allait changer la manière avec laquelle le service d’Urgences serait représenté. Après quelques essais, cela fut donc accepter et les scénarios commencèrent à s’intéresser aux docteurs et infirmiers, à ce qu’ils pouvaient réellement apporter au drama.

Assumer son héritage pour le dépasser

Code Black ne dépassera probablement jamais son statut d’héritière d’ER, mais à chaque épisode qui passe dans cette première saison, il devient toujours plus difficile de lui en tenir rigueur. L’univers de l’hôpital Angels Memorial prend en effet vie à sa façon et prouve ses mérites. Il est alors aisé de réellement s’investir dans les personnages et, de manière assez surprenante, les scénaristes nous montrent qu’ils n’ont pas peur de casser des œufs pour faire leur omelette.

Cette saison 1 de Code Black est en effet un terrain d’expérimentation et il est étonnant de voir comment les protagonistes évoluent. Il y a des départs et des arrivées, des guest stars récurrentes qui ont un impact, la hiérarchie de l’hôpital qui se développe de façon ambitieuse et quelques twists poussifs qui sont étonnement excusables – tout comme la dose mesurée de soap.

Bien entendu, nous parlons d’une série médicale. Il ne faut donc pas oublier les habituelles critiques du système, mais également l’exploration de sujets socio-économico-culturels contemporains qui ajoutent de la réelle substance au show.

Concrètement, Code Black est arrivée en se présentant comme étant la nouvelle Urgences et, à bien des égards, elle a démontré qu’elle ne pouvait pas l’être et est devenue quelque chose de semblable, mais qui fonctionne mieux qu’on pouvait l’espérer. Comme pour tant d’autres séries, il fallait simplement lui donner le temps de prouver ce qu’elle valait. C’est ce qui rend encore plus triste le fait que la saison 2 n’a pas su continuer dans ce sens.


Déjà publié en mars 2016, cet article concernant la saison 1 de Code Black est aujourd’hui remis en avant à l’occasion du début de la diffusion de la série sur M6 ce jeudi 11 janvier 2018 à partir de 21h00.

Tags : Code Black Urgences (ER) moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link