Do No Harm – Pilot (1.01)

Do No Harm - Pilot (1.01)

Depuis 5 ans, le neurochirurgien Jason Cole se drogue pour que son alter reste endormi. Désormais incontrôlable, cette seconde personnalité commence à reprendre le contrôle et à mettre la vie de Jason sens dessus dessous.

Nouvelle série NBC, Do No Harm est un Medical Drama avec un twist, puisque le brillant neurochirurgien au centre de l’intrigue a une seconde personnalité, un alter portant le nom de Ian Price. Ce dernier est l’opposé du Dr Jason Cole en tout point. Pour faire simple, il est le Hyde de Cole.

Avec un tel point de départ, il est difficile de réellement éviter le sentiment de déjà vu. Le challenge de la série est donc de rapidement trouver sa propre voix afin de donner à cette histoire si connue une nouvelle personnalité – si je puis dire. Ce premier épisode ne peut bien entendu pas accomplir tout cela, puisqu’il est d’abord nécessaire de faire les présentations et l’introduction du concept dans le contexte du show.

On retrouve ainsi Steven Pasquale dans la peau de Jason Cole/Ian Price. Le second ne se dévoilera que peu pour le moment, l’idée étant clairement de le poser en antagoniste de Jason et de nous montrer ce que ce dernier a à perdre. Dans ce sens, cette introduction fait ce qu’il faut pour nous peindre cela grossièrement, usant des poncifs du genre pour gagner beaucoup de temps. Entre rivalités entre collègues, malade dont la vie dépend du talent incomparable du docteur et les frustrations du métier, on est en territoire connu, et ce n’est pas très palpitant.

Heureusement, le créateur du show, David Schulner, a une mythologie en tête et s’efforce de l’introduire également. Les indices que l’on nous donne tournent ainsi autour du passé de Jason/Ian, 5 ans auparavant. Il y a de nombreux sous-entendus et clairement des choses à révéler.

À cela, ajoutons l’introduction de quelques idées qui n’ont pas vraiment la place d’être exploitée pour le moment, mais qui ont du potentiel, comme le groupe de soutien pour les personnes avec ce type de maladie ou les moyens de communication entre Jason et Ian. Tout ceci pourrait donner à la série des outils supplémentaires pour s’affirmer.

En attendant, Do No Harm a quelques défauts à surmonter, le principal se trouve dans l’écriture des dialogues, tout particulièrement avec les personnages secondaires. On peut mettre ce problème sur le dos de la phase d’exposition, bien que cela ne puisse pas justifier toutes les lourdeurs.

Quoi qu’il en soit, même si ce pilote montre qu’il y a clairement du travail à faire pour rendre la série réellement intéressante, les bases qui sont posées ici ne sont pas dénuées d’intérêt. Do No Harm a du potentiel, mais faut-il encore qu’il soit convenablement exploité, et sans perdre trop de temps.

Critique déjà publiée le 16 janvier 2013.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link