Game of Thrones – And Now His Watch Is Ended (3.04)

Game of Thrones - And Now His Watch Is Ended (3.04)

La famille Tyrell continue d’asseoir son pouvoir à King’s Landing, trouvant du soutien auprès de Varys. Les hommes du Night’s Watch supportent difficilement les conditions de vie chez Craster et la tension mènent à une confrontation fatidique. Theon poursuit sa fuite, tandis que Jaime est affaibli par la perte de sa main et qu’Arya est transporté dans un nouveau lieu.

Si cet épisode de Game of Thrones fait clairement référence au Night’s Watch avec son titre, celui-ci nous renvoie en vérité à une seule scène qui arrive tardivement. On ne passe donc pas beaucoup de temps au-delà du Mur et Jon n’est même pas présent. Sam prend donc progressivement de plus en plus d’importance, ce qui est une bonne chose au fond, le personnage ayant toujours été sympathique et intéressant. Cependant, il n’est pas encore à totalement agir, du moins pas avant la fin, vu qu’ici, c’est avant tout un conflit qui explose faute à des conditions de vie franchement pénible et des tensions non résolues. Le Night’s Watch en ressortira bouleversé, mais on ne devrait pas en voir les conséquences au Mur tout de suite – car pour cela, il faut y retourner. Sam prend en tout cas son envol à sa façon.

La plus grosse partie de l’épisode se déroule à King’s Landing, lieu politique par excellence qui déçoit assez rarement. Si Tyrion fait juste une scène, c’est Lord Varys qui prend les devants pour donner un sens très fort au mot vengeance. Comme Tyrion, Varys reste fascinant de par son instinct de survie très prononcé et sa capacité à manipuler. Au moins, il y a des gens qui sont conscients des talents de Littlefinger sur lequel le show ne s’arrête jamais vraiment beaucoup, peut-être pour éviter de rendre trop explicites ses intentions. En tout cas, Sansa devient le cœur d’enjeux politiques notables, un terrain où la famille Tyrell s’est vite posée comme particulièrement compétente. Lady Olenna apporte sans conteste une dimension plus complexe à ce qui se passe ; sa façon de ne pas mâcher ses mots est aussi plaisante à suivre que quand elle se montre un visage finalement assez proche de celui de Cersei, créant ainsi une similitude entre les deux femmes. Pour le moment, Cersei se contente plus de signifier les manipulations que d’agir, son père la remettant royalement à sa place d’ailleurs.

Si elle apprécie peu sa place – dans la famille ou en tant que femme –, c’est Jaime qui est en très mauvaise posture avec Locke et ses hommes. Les scénaristes jouent habilement sur la pitié que le Kingslayer arrive à susciter, alors que cela ne devrait pas être le cas. De même, son rapprochement avec Brienne donne le jour à des scènes qui, si le propos en lui-même est très explicite, se révèlent accrocheuses, les rôles étant inversés par rapport au précédent épisode. Ils évoluent donc au contact de l’un de l’autre et face aux épreuves qu’ils traversent.

Pour le reste, And Now His Watch Is Ended nous fournit quelques scènes qui servent avant tout à rester connecté avec les personnages. C’est en tout cas le cas de Bran et de son rêve, assez dispensable au final. Arya a le mérite d’arriver à destination, la fille Stark étant avant tout là pour nous offrir un regard dans un lieu plus qu’autre chose. Elle occupait déjà un rôle similaire pendant la majorité de la saison dernière ; cette fois-ci, elle nous permet de rencontrer The Brotherhood Without Banners et de mieux comprendre leurs motivations et agissements face à Sandor Clegane.

Quant à Theon, il s’agit de nouveau de revenir à la case départ, mais au moins, la situation lui permet d’une certaine manière de porter un regard différent sur ce qui lui est arrivé. En fait, son discours est bien ce qui rend réellement pertinent ce passage ; il met bien en avant les codes qui régissent cet univers, rempli de valeurs familiales, de fidélité et de contraintes avec des enfants désespérés de plaire à leurs parents sur tous les fronts, quitte à prendre les pires décisions qui soient. Game of Thrones s’articule toujours autour de la notion de famille, juste à une grande échelle.

Dans ce registre, on retrouve Daenerys à la fin d’un épisode, qui aura aussi évoqué la grandeur et la chute des Targaryen avec Joffrey. Khaleesi offre en tout cas une conclusion magistrale à l’ensemble, bien qu’en partie frustrante car forcément trop courte. La grandeur de l’évènement n’est qu’amoindrie par un montage qui nous plonge dans l’action pour nous en ressortir aussi vite. Malgré cela, nous voilà avec une dernière scène d’envergure en compagnie d’une Daenerys qui est maintenant dans une position de force.

On peut donc dire qu’avec cet épisode, cette saison 3 de Game of Thrones a réellement pris son envol, jonglant bien mieux entre ses personnages tous plus ou moins lancés dans des directions précises (ou alors au moins en mauvaise posture). Entre les manipulations politiques et les confrontations armées (avec ou sans dragons), And Now His Watch Is Ended se révèle être donc être un exellent épisode.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link