Game of Thrones – Fire and Blood (1.10 – Fin de saison)

Joffrey commence son règne de terreur, tandis que le Nord s’unit derrière les Stark pour faire la guerre. Jon envisage de rejoindre son frère malgré les oppositions de Sam. Daenerys affronte les conséquences de ses décisions.

Baelor aurait été un parfait épisode de conclusion si la série avait dû s’arrêter là. Enfin, dans une certaine mesure, car il était question d’atteindre une sorte de fin avec ce qui avait été développé jusque-là. Fire and Blood ne peut pas sciemment continuer dans ce sens et, suivant toujours l’œuvre sur laquelle elle se base, cette conclusion s’ouvre largement pour la suite.

Ainsi, au lieu de clôturer l’épisode en nous offrant un sentiment d’accomplissement, ce season finale nous laissera dans l’expectative, remontés au maximum grâce au feu qui anime la dernière des Targaryen et aussi à l’aide des conflits qui sont désormais en ébullition dans les Seven Kingdoms.

Tout commence avec la mort d’Eddard Stark, car sans elle, la paix aurait été négociable. Le jeune Baratheon est déjà hors de contrôle et son sadisme trouve l’espace pour s’exprimer. Sansa se présente alors comme étant sa première victime de choix, maintenant qu’il s’est débarrassé du traitre Stark. La jeune femme est clairement l’une des plus mal loties de tout le royaume, étant dans la gueule du Lion. Pour le coup, Cersei s’est faite bien discrète, presque trop – à l’exception de la scène avec Lancel. On aurait pu attendre d’elle un léger plus pour la fin, surtout après tout ce qui a été fait par l’équipe scénaristique afin de développer le personnage au-delà de ce que le matériel d’origine allait. Cela dit, les autres membres du conseil royal ont l’occasion de légèrement s’illustrer, bien que pour certains, cela parait accessoire. Par exemple, pourquoi offrir à Pycelle un peu d’intérêt maintenant, et non quand Varys et Littlefinger s’imposaient gracieusement à nous ? Il est facile de comprendre que le but de ce passage est de montrer que le roi compte peu, le manège continu, et ne s’arrêtera pas avec Joffrey, comme il ne s’est pas arrêté avec Aerys II et Robert avant lui.

Cela dit, une surprise va bientôt arriver à King’s Landing, puisque Tyrion va venir prendre l’ancien poste d’Eddard Stark, devenant à son tour, The Hand of the King. The Imp est lui-même sous le choc, car il n’a jamais été Jaime et son père le méprise pour cela – entre autres. Les temps sont durs et le Kingslayer est entre les mains des Stark, il faut donc se rabattre sur ce qui reste. En tout cas, cela offre une perspective d’avenir intéressante du côté de la capitale. Les joutes verbales vont monter d’un cran au cœur du pouvoir durant la saison 2.

Question pouvoir, justement, il y a des remous chez les nordistes puisqu’à défaut de choisir l’autoproclamé roi à qui ils vont prêter allégeances, ceux qui suivent les Stark décident de s’agenouiller devant Robb et de faire de lui le nouveau Roi du Nord.

Comme le petit tour dans la crypte familiale nous le rappelle, ainsi que quelques allusions au moment où les hommes donnent le pouvoir à Robb, avant les Targaryen, le Nord avait son roi. C’est pour les Dragons que le royaume a été uni, pas pour les Baratheon, ni pour les Lannister. On peut donc voir là un retour à la normalité. C’est pour cela que la série s’appelle Game of Thrones après tout.

Mais tout ceci importe peu pour une partie des personnages. Arya doit suivre Yoren pour survivre et sa route s’annonce longue avant qu’elle puisse retrouver la paix de Winterfell. La petite Stark se lance alors dans un périple dangereux qui va l’éloigner de tout le reste.

Jon, lui, pense qu’il peut encore rejoindre le combat familial, mais il a une nouvelle famille et ses amis sont forcés de le lui rappeler. Il est déjà loin de tout, et ce, depuis le début de la saison. Il est un membre du Nightwatch et c’est sa vie désormais, la guerre n’a rien à voir avec lui. Enfin, celle du Sud, car au Nord, c’est une autre histoire qui nous sera racontée la saison prochaine. En tout cas, cet épisode remet Jon à sa place, et pour la dernière fois. À présent, il ne peut plus regarder en arrière.

Pour finir, Daenerys se réveille pour découvrir le prix que Mirri Maz Duur lui a fait payer. On voit que l’enfant a disparu et que désormais, la dernière des Targaryen est devenue une autre femme. Ce n’est pourtant qu’un commencement pour elle, cette première saison ayant été un voyage initiatique qui se doit de se conclure. Et conclusion il y a.

Game of Thrones arrive au terme de sa première saison en nous laissant sur un dernier frisson et en faisant déjà naitre l’impatience pour la suite. La richesse de son univers aura demandé une longue période de mise en place, mais il apparait clair que l’on a largement dépassé cela et que ça ne fait que commencer.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link