Grimm : un Wesen à la fois (saison 2, Partie 2)

22 Mai 2013 à 12:38

Grimm (saison 2, partie 2)

Après une première partie de saison 2 diffusée à l’automne 2012 (dont j’ai parlé ici), Grimm a fait son retour pour une seconde partie. il serait mentir de dire que de découpage lui fut particulièrement bénéfique à la série. Au contraire, car à la différence de la première saison, elle va effectuer des développements bien plus importants sur la durée qui vont donner l’impression de se diluer ou de s’étirer – un sentiment fortement intensifié par le découpage.

Les plus gros enjeux de la saison ne seront pas directement portés sur Nick – avant le cliffhanger final –, mais toucheront notre Grimm de façon indirecte pour aider à élargir la mythologie et fournir des explications.

C’est étrangement Juliette qui va être utilisée pour servir de catalyseur suite à sa perte de mémoire. Si la première partie de saison gérait le fait qu’elle ne se souvenait plus de Nick, la seconde doit s’occuper de lui faire retrouver ses souvenirs pour qu’elle puisse pleinement intégrer le monde bien étrange de Portland. De cette manière, l’entourage de Nick s’agrandit à chaque saison, les secrets se faisant moins omniprésents, à l’exception du Capitaine qui, malgré quelques éclaircissements, n’a certainement pas dévoilé tout son jeu à ce stade.

Juliette paiera violemment le prix de cette intrigue, car si elle pouvait paraitre sympathique, elle va soit devenir purement agaçante, soit endosser le rôle de victime pendant trop longtemps. Elle ne sera pas que passive, mais même quand elle prend des initiatives, elle se laisse guider par les autres plus qu’elle ne prend des décisions. Elle finit tout de même par forcer la main à Monroe pour obtenir des réponses, du moins une partie parce que Grimm a une façon bien à elle d’articuler les évènements pour ne jamais trop presser le pas.

Adalind illustre assez bien ce point, l’ancienne Hexenbiest ayant au cours de cette seconde partie de saison agi pour servir ses propres intérêts. Ses intentions ne furent pas tout de suite connues et une fois fait, les choses n’ont pas forcément accéléré. Ou tout du moins, si elle a permis de découvrir d’autres aspects du monde des Wesen, cela reste en petite dose.

En fait, la série possède un certain don pour évincer certaines questions d’un geste de la main, des fois simplement pour fournir la réponse l’épisode suivant ou juste ne pas y revenir avant un bon paquet d’épisodes. Du coup, dès que les scénaristes décident de changer la conjoncture générale ou d’en révéler un peu plus sur l’histoire de Renard ou de son frère, il est difficile de ne pas s’enthousiasmer. De ce fait, la fin de saison est accrocheuse, surtout grâce à l’ingénieuse idée d’utiliser ce qui s’annonçait comme une simple enquête pour Nick et Hank en un véritable élément dans l’intrigue principale.

Quoi qu’il en soit, Grimm se sera montrée malheureusement un peu trop inconsistante, avant tout car elle a rencontré quelques difficultés à combiner tous ses composants. Il fut plaisant de la voir se pencher sur sa partie plus mythologique qui a permis alors d’offrir à Renard plus de scènes et de pouvoir mieux cerner le personnage. Cependant, les intrigues policières paraissent à différents niveaux en avoir pâti, le pire étant atteint avec Rosalee qui se retrouve dans un jury où un avocat qui possède un pouvoir de persuasion. L’épisode est tout simplement grossier, que ce soit dans sa mise en place ou son déroulement et c’est clairement le plus mauvais de la saison.

D’un point de vue plus positif, Rosalee et Monroe, bien que ne bénéficiant pas beaucoup de développements personnels, apportent toujours une bonne dose de fraicheur au sein des épisodes ; un rôle que remplit aussi Hank, particulièrement sous-employé (sa blessure à la jambe expliquant assez bien la mise en retrait du personnage).

On ne peut pas nier que l’équipe scénaristique prend des décisions à un certain niveau logiques et bienvenues. À l’image de Hank qui découvrait la vérité en début de saison, il apparait naturel que Juliette suive une route similaire ; garder les proches de Nick dans l’ignorance auraient peut-être été pire – même si cela réussit bien au Sergent Wu. Malheureusement, cela s’est fait avec une intrigue qui aura handicapé toute la saison.

Enfin, s’il y a une chose que Grimm sait faire, c’est bien créer des cliffhangers ; sur ce plan-là, celui de fin de saison fait exactement ce qu’il doit faire : donner envie de revenir la saison prochaine pour découvrir comment Nick va s’en sortir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link