Hemlock Grove – Jellyfish in the Sky (1.01)

1 Mai 2013 à 13:29

Hemlock Grove - Jellyfish in the Sky (1.01)

Le jour de la rentrée scolaire, une adolescente est retrouvée dans les bois de la ville de Hemlock Grove. Elle semble avoir été attaquée par un animal. Peter, un gipsy, s’est tout récemment installé avec sa mère dans la ville.

Après House of Cards, Netflix poursuit son expansion en proposant une saison de 13 épisodes de Hemlock Grove, série d’horreur de Brian McGreevy (auteur du livre) avec Eli Roth en producteur exécutif et réalisateur. Il y a donc 13 épisodes pour satisfaire – ou non – les amateurs du genre.

Pour une série d’horreur, Hemlock Grove semble vouloir prendre son temps avec un pilote qui nous offre le meurtre d’une adolescente, mais qui reste la seule séquence un tant soit peu sanguinolente. Jellyfish in the Sky est plus occupé à tenter de poser son ambiance un peu étrange, avec une volonté de stylisation qui tombe majoritairement à plat, et introduire les personnages et leurs relations. Dans le domaine, c’est plutôt cryptique, à quelques exceptions près, jouant sur des pseudo-mystères au sujet de la nature même de certains protagonistes. La consigne a, semble-t-il, était d’éviter un peu trop tout ce qui pouvait paraitre naturel ou normal et opter pour des profils plus « bizarres ».

À un certain niveau, il est difficile de ne pas sentir quelque peu l’influence de Twin Peaks sur le show qui a dû clairement servir d’inspiration. Pour autant, on ne peut pas dire qu’Hemlock Grove parvienne à se réapproprier comme il faut l’essence même de la série culte et rien de vraiment bon n’en ressort.

Hemlock Grove se présente dès lors comme un enchainement (voire un simple assemblage) de scènes plutôt basiques qui sont là pour donner de la substance à ce qui n’en a pas. Le problème est que travailler sur une ambiance n’est pas suffisant pour faire oublier la pauvreté des dialogues. Par moment, l’épisode se révèle mieux orchestré, majoritairement car les acteurs arrivent à convaincre, bien que cela ne soit pas continu. Il ne faudrait pas pour autant penser que le casting sauve les meubles, Famke Janssen étant assez mauvaise – et d’autres se contentent de délivrer leurs lignes.

Des scènes ont un effet comique qui n’est sûrement pas voulu, tandis que d’autres ont tendance à laisser plus que dubitatives. Au moins, Hemlock Grove ne laisse pas indifférent, mais l’impression finale est loin d’être particulièrement positive. Que ce soit les habitants ou le mystère entourant la mort de l’adolescente, le pilote ne crée pas vraiment une attente autour de ces composants.

Hemlock Grove délivre donc un premier épisode plus que maladroit qui peine à fournir une introduction solide ou intéressante à son univers. Si la série à la volonté de faire sursauter (ou choquer), il faut espérer qu’elle a fait plus d’efforts dans la suite.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link