Homecoming Saison 1 : La paranoïa aux trousses

15 Nov 2018 à 15:00

Le talentueux Sam Esmail pense déjà à l’avenir, alors que Mr Robot s’apprête à tirer sa révérence, le voici s’acoquinant avec Eli Horowitz et Micah Bloomberg pour proposer Homecoming, une adaptation de podcast où Julia Roberts prête ses traits à Heidi Bergman. Psychologue, elle est chargée par un mystérieux patron de venir en aide à des soldats revenus du front. Quatre ans plus tard, devenue serveuse, un agent de la Défense vient l’interroger, mais elle n’a aucun souvenir de cette époque

Dans le fond, la série proposée sur Amazon Prime Video déroule un scénario hautement prenant et efficace, grâce notamment à son format. Là où le thriller s’épanouit généralement dans un format oscillant entre 45 à 55 min, l’équipe derrière Homecoming fait le choix de l’originalité avec des épisodes d’une trentaine de minutes. En compactant leur récit, les scénaristes évitent l’écueil du genre – comme délayer l’intrigue pour tenir sur les 10 épisodes commandés – et gagne ainsi en tension, renforçant par conséquent la fibre paranoïaque de l’histoire.

Le tour de force du trio Esmail, Horowitz et Bloomberg réside dans la progression du récit. D’abord interloqué par ce que l’on découvre, on se prend au jeu avant de voir pointer ce qui pouvait manquer au premier abord : l’émotion. C’est dans ses ultimes épisodes qu’Homecoming peut le mieux se décortiquer, car tout s’y concentre, la fureur du thriller et les émotions assaillant une Julia Roberts nuancée qu’on n’avait pas vue aussi bonne depuis Erin Brockovich.

La série a indéniablement été créée tel un écrin pour Julia Roberts, mais le reste de la distribution n’a rien à lui envier. Que cela soit Bobby Cannavale (Mr Robot, Boardwalk Empire), Shea Whigham (Boardwalk Empire) ou Sissy Spacek bien plus mise en valeur que dans la bancale Castle Rock.

Homecoming est également d’une grande richesse visuelle. Sam Esmail ose, abuse et s’amuse des infinies possibilités que lui offre ce récit. Enchaînant sans complexe les plans-séquences, zoom et split screen, il délaisse les teintes froides de son Mr Robot et nappe cette première saison d’une aura très ‘70s à base de tonalités marrons/beiges. Cette ambiance lui donne l’occasion de multiplier les citations au 7e art, Hitchcock, De Palma ou même Soderbergh viennent nous hanter durant ce visionnage. Une sensation d’autant plus accentuée quand Esmail parsème chaque épisode de composition originale de divers films comme, Les Hommes du Président, Sueurs Froides, French Connection ou encore Conversation secrète.

Mais l’un des plus gros partis-pris esthétiques de cette première saison est l’utilisation de différents ratios d’images visant à différencier les deux lignes temporelles du show. Ceci permet d’autant plus d’illustrer la perte de mémoire d’Heidi, qui se retrouve enfermée dans une vision partielle de ce qui l’entoure.

Ainsi, cette saison 1 de Homecoming se déploie à l’ombre des grands modèles du genre, Sam Esmail y confirme ses ambitions télévisuelles, l’exigence qu’il demande aux spectateurs et l’amour qu’il porte pour le 7e art. Clairement moins nébuleuse que son Mr Robot, la série Amazon a une puissance immédiate, une efficacité redoutable et nous émoustille sacrément à l’idée d’une seconde saison, autant qu’elle nous fait craindre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link