How I Met Your Mother – Right Place Right Time (4.22)

Ted a fait une grande rencontre, et il ne peut s’empêcher de la raconter. Plein de petits évènements l’ont mené à cette rencontre hasardeuse.

Cela faisait longtemps que Ted n’avait pas été au centre de l’intrigue à ce point, vu le peu d’intérêt de sa quête vers la mère de ses enfants, on ne peut pas dire que cela nous avait manqué. On reprend donc une construction de flashbacks peu usitée cette saison, qui nous mène à une rencontre décisive pour la naissance des enfants de Ted. Rien ne dit que c’est de la fameuse « mère » qu’il s’agit (et vu qui se trouve sous le parapluie j’espère qu’effectivement cela ne sera pas la bonne), mais visiblement cette rencontre va bouleverser l’avenir de Ted.

Pour arriver à cela, Ted nous raconte pas mal de saynètes plus ou moins sans grand intérêt. On préférera la quête de la 200e conquête de Barney, qui a choisi LA femme pour cet exploit, avant que Robin se rende compte qu’il avait mal compté. Barney va donc se lancer dans une course effrénée pour combler cette erreur. Sans être extraordinaire, toute cette histoire est assez savoureuse, et pourrait nous amener un nouveau Barney, en effet, une fois sa revanche prise sur l’ancien adolescent aux 100 conquêtes, il semble se retourner vers une nouvelle quête, celle de Robin. Affaire à suivre.

Une fois encore, l’absence de Lily ne se fait pas trop sentir, ses quatre habituels compagnons meublant l’espace pour combler. Cette absence est grandement profitable à Robin, qui en se retrouvant la seule fille, bénéficie de beaucoup de bonnes répliques ou situations qui permettent de la mettre elle ou son potentiel comique en valeur.

Un épisode qui nous amène tout droit vers la fin de saison, renouant avec le fil conducteur principal de la série. Je suis assez déçu de voir que c’est Stella sous le parapluie, vu le peu d’alchimie qu’il y a entre les deux personnages à mon goût. Quitte à envisager un retour j’aurais préféré voir revenir Victoria, mais bon espérons que cela nous mène sur une piste intéressante.

avatarUn article de .
3 commentaires