Once Upon a Time Saison 6 Episode 9

La relation entre Rumplestiltskin et Belle dans Once Upon a Time est aussi compliquée que malsaine. Il aura fallu du temps à Belle pour réaliser que l’homme qu’elle aimait ne pouvait pas changer et à ce dernier d’accepter pleinement sa nature. Depuis que chacun est arrivé au constat qu’ils s’aiment, mais ne partagent aucunement les mêmes valeurs morales, leur rapport n’a cessé de migrer vers une dynamique conflictuelle faisant plus que frôler le dégoût pour Belle.

Au sein de cette saison 6, nous sommes donc à un tournant pour le couple qui est sur le point d’avoir un bébé. Sauf qu’ils sont – sans surprise – en complet désaccord sur l’avenir de l’enfant avant même qu’il ne voie le jour. De nouveau, les scénaristes romantisent la relation d’une mère avec son enfant prête à tous les sacrifices pour le protéger.

Once Upon a Time n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’il est question de se pencher sur les décisions parentales difficiles pour assurer un avenir radieux à son enfant. Rumple est sans contexte celui qui incarne le plus les défaillances des choix parentaux, avec un épisode qui choisit de nous éclairer finalement sur qui était sa mère. C’est un choix qui peut paraitre un peu étrange à ce stade du récit, le but étant que sa situation n’en soit que plus douloureuse quand la conclusion arrive.

Voulu ou non, aussi tordu Rumple soit-il, il est difficile de ne pas ressentir de l’empathie pour ce dernier qui ne cesse d’échouer dans son rôle de père. Il ne peut entièrement porter la responsabilité présentement, mais les circonstances donnent un goût plus amer encore à sa situation dans le sens où elle échappe à son contrôle et n’est donc pas entièrement de sa faute. Le Dark One est tout sauf une bonne personne, mais cela ne signifie pas qu’on peut tout lui remettre sur le dos.

Si Robert Carlyle n’a pas toujours été inspiré au cours de cette saison 6, il délivre peut-être sa meilleure performance depuis la reprise, faisant ressortir les multiples couches morales de son personnage qui est aussi corrompu que brisé. Son historique familial étoffe alors le rapport difficile qu’il peut entretenir, ayant évolué sans véritable repère et n’ayant trouvé le salut qu’en embrassant ce que les pouvoirs du Dark One lui apportaient. Il est regrettable d’ailleurs que maintenant qu’il est si puissant suite aux évènements de la saison précédente, il ne fasse strictement rien de différent par rapport à avant.

Rumple nous rappelle à la fin de cet épisode de Once Upon a Time qu’il joue toujours un long jeu, ce qui laisse donc bien supposer que derrière ses intentions premières se cache quelque chose de plus complexe que ce que l’on a pu nous laisser penser jusque-là. Les évènements ont pris un tournant imprévu pour lui, mais cela aide à redéfinir son rapport avec The Evil Queen qui n’apportait rien d’autre qu’une romance sordide sans avenir. Changer cela peut définitivement pimenter ce qui est à venir.

Dans un tel contexte, il faut bien dire qu’Emma ou Jasmine ont bien du mal à trouver une place légitime. Les deux obtiennent une piste à explorer pour évoluer dans la bonne direction, mais ce qui les concernant n’occupent en vérité qu’une maigre place. Dans les deux cas, ils auraient été aisés de le faire plus tard, dans un épisode leur étant consacré.

En attendant, cet épisode 9 de Once Upon a Time saison 6 se concentre sur la relation de Rumple et Belle pour donner un coup d’accélérateur à l’intrigue autour de leur fils. Il était plus que temps, avant tout car cela semblait inexorablement paralyser Rumple et que l’on tournait en rond. Il est regrettable que l’équipe créative continue de répéter l’histoire, bien que cela soit fait consciemment, au lieu de favoriser des situations entièrement inédites. Vu que le twist pour Snow et Charming s’est révélé plutôt inspiré, on peut espérer que Rumple s’adapte à son tour et nous offre quelques surprises par la suite. Un Dark One audacieux et incontrôlable est toujours une bonne chose pour peu qu’il soit bien utilisé.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire