Que vaut Siren, la série folklore de Freeform ? - Critictoo Séries TV

Que vaut Siren, la série folklore de Freeform ?

19 Avr 2018 à 12:00

Cet article couvre les épisodes 1 à 4 de la série Siren et peut contenir quelques spoilers.

Après Stitchers et Shadowhunters, la chaîne Freeform continue son exploration des séries de genre avec Siren, créée par Eric Wald et Dean White. Le récit nous entraîne dans la petite ville côtière de Bristol Cove, célèbre pour ses légendes à propos des sirènes. Ben (Alex Roe), un océanologue, rencontre Ryn (Eline Powell), une mystérieuse jeune femme, et accessoirement une sirène, et l’aide dans sa quête pour retrouver sa sœur enlevée par une organisation militaire.

Dès les premières minutes du premier épisode, l’équipe créative donne le ton. Les sirènes de Siren, fidèles au mythe d’origine, sont des créatures aussi enjôleuses que dangereuses, capables de tuer sans concession, par instinct ou pour atteindre leur but. La réalisation essaye alors de retranscrire une atmosphère horrifique qui fonctionne avant tout sur ce qu’on ne voit pas et des jump scares maladroits.

Cela dit, passé le pilote, la série revient sur un schéma beaucoup plus classique en se concentrant sur Ryn et la recherche de sa sœur. Si cela permet d’éclaircir les projets de l’organisation militaire qui étudie les sirènes ainsi que leur statut de vilains, les personnages sont pénalisés par ce choix. Ils se retrouvent rapidement mis sur le carreau, sans aucun approfondissement venant étoffer leur introduction.

Ben et sa petite amie Maddie (Fola Evans-Akingbola) ne gagnent aucune profondeur au cours de ces premiers épisodes, ce qui est bien dommage quand il s’agit de les suivre dans leurs péripéties. Ryn est un peu mieux servie et malgré un matériel maigre, Eline Powell s’en sort sans grand mal et inspire une certaine empathie.

Il est dès lors surprenant que les scénaristes clôturent sa quête au bout du quatrième épisode, sans relancer aucun fil directeur pour la suite. En l’état, voir Ryn et sa sœur Donna s’échapper sans plus de difficultés est satisfaisant, mais pousse à se demander comment son retour sera justifié par la suite. Il n’y a aucun autre enjeux, ni pour elle, ni pour le reste de la distribution, qui donnerait envie de rempiler pour les 6 derniers épisodes, ce qui est étonnant ou juste complètement maladroit de la part de l’équipe créative.

Finalement, Siren n’est pour le moment pas assez solide pour être recommandé, même pour les aficionados de fantasy urbaine. Avec un casting peu convaincant, à l’exception d’Eline Powell, et un arc narratif bouclé après 4 épisodes sans aucun enjeu pour la suite de l’aventure, il est difficile de vraiment croire au potentiel de la série. Le concept de départ de créer un conte horrifique autour des sirènes n’était pas forcément une mauvaise idée, mais l’exécution est balisée et répond trop au cahier des charges Freeform pour avoir le moindre impact.

Tags : Freeform Siren moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link