Green Arrow, Aquaman et Black Canary sont à la recherche de Clark (qui a été vu pour la dernière fois en Arctique) Pendant ce temps, un nouveau chef a été nommé à la tête de Luthor Corp, et Chloé est retenue par une organisation qui semble au courant de son pouvoir…

Après 7 ans d’aventures, Smallville semble vouloir faire table rase du passé pour enfin permettre l’envol de Clark Kent vers son destin.

Pour cette 8ème saison (déjà ?), la série va devoir prouver qu’elle peut garder son public après le départ de 2 de ses 4 acteurs principaux, Lana et Lex, ainsi que des 2 créateurs du show. Première bonne nouvelle, ce season premiere est dans la lignée des autres débuts de saison de la série. Mauvaise nouvelle : ce season premiere est dans la lignée des autres débuts de saison de la série !

Smallville a toujours ratée ses premiers épisodes, car on a toujours senti que les scénaristes voulaient se débarrasser des intrigues et des cliffhangers, dès les premières minutes. On quittait Clark et Lex sous une Forteresse en effondrement et Chloé était arrêtée par un service gouvernemental. Ce premier épisode commence un mois plus tard, alors que la Ligue des Justiciers est toujours à la recherche de Clark. L’occasion de voir Justin Hartley intégrer le générique et de découvrir la nouvelle méchante de la série : Je-Ne-Me-Souviens-Plus-De-Son-Nom, succédant à Lex Luthor à la tête de l’entreprise. C’est dire si c’est intéressant !

En deux temps, trois mouvements, on apprend que Chloé est en fait détenue dans un centre de LuthorCorp où elle sert de cobaye pour des expériences sur ses facultés intellectuelles. Je ne sais pas s’il y a une volonté de cohérence avec le personnage, mais lui donner un pouvoir de forte intelligence ne semble pas idiot, car le personnage a toujours réussi à déchiffrer le moindre code, hacker n’importe quelle agence ou découvrir ce qu’elle souhaitait.

Après avoir retrouvé un Clark sans pouvoir et sans habit rouge/bleu, prisonnier d’un mafieux russe (le plus ridicule de tout l’épisode, mais c’est pour ça qu’on aime Smallville), tous les superhéros se retrouvent en même temps que Loïs (qui a enfin abandonné son horrible frange) pour libérer Chloé. Clark se fait tuer par Green Arrow (alors manipulé par un produit), mais l’homme de Mars le sauve en sacrifiant ses pouvoirs.

Tout est bien qui finit bien, le terrain est alors dégagé pour permettre aux nouveaux showrunner d’imposer leur grande idée : quitter Smallville ! Enfin, c’est ce que l’on comprend quand Clark avoue ne plus vouloir se raccrocher à la Ferme et la ville. Il déménage donc à Métropolis et, grâce à la demande de Loïs la saison dernière, décroche un poste au Daily Planet.

J’ai hâte de voir ça, leur duo fonctionne toujours aussi bien.

avatarUn article de .
0 commentaire