Transparent Saison 2 : La famille Pfefferman dans tous ses états

18 Déc 2015 à 12:53

transparent-saison-2-kina-hora

La série Transparent est de retour sur Amazon avec une seconde saison de dix nouveaux épisodes et le niveau est loin d’avoir baissé en comparaison à la saison précédente. L’histoire, nous parlant de Maura (Jeffrey Tambor), père de famille en transition pour devenir la femme qu’il a toujours été, change quelque peu de direction et s’élargit pour mieux développer les différents membres de cette maisonnée dysfonctionnelle, mais terriblement attachante.

À vrai dire, il y a quelque chose d’assez subtil dans la manière dont sont dépeints ses différents portraits, tournant tous autour de la thématique de la compréhension et de l’acceptation de soi. Chaque membre de la famille Pfefferman a dû faire face au changement de sexe de Maura au cours de la saison 1 et, si cela fut déjà une étape difficile, les conséquences le sont d’autant plus même si, au fond, l’ouverture d’esprit et l’espoir survivent.

Ainsi, cette seconde saison de Transparent se détache un peu de l’humour inhérent au récit pour se teinter d’une note plus sombre dévoilant à quel point, peu importe la maturité, le désir de se trouver une place dans le monde et de comprendre la personne que l’on est est vraiment une chose difficile. L’idée n’est d’ailleurs pas d’apporter des réponses à cette question ni d’avoir un quelconque point de vue moralisateur, mais réellement de présenter, à la hauteur des personnages, ce qu’il en est vraiment.

En ça, la saison 2 de Transparent parvient à offrir un récit qui ne tombe jamais dans le pathos ni dans le drame inutile. Certaines situations peuvent paraître extrêmes — et il est vrai qu’il est parfois difficile de comprendre les directions empruntées par les différents membres de la famille –, mais l’ensemble est fait avec assez de subtilité pour réussir à maintenir l’intérêt pour ces parents et ces enfants en perdition.

Ce qui est d’autant plus souligné par des prestations d’acteurs en finesse, qui comprennent leur personnage et les tumultes intérieurs qu’ils subissent. D’ailleurs, si Jeffrey Tambor était une véritable révélation la saison passée, Gaby Hoffmann et Amy Landecker se révèlent être le cœur de cette seconde saison grâce à la justice qu’elles rendent à Ali et Sarah. Il faut dire que le matériel qui leur est donné est assez conséquent et que l’évolution de leurs personnages prend des directions inattendues, mais sans une implication totale de leur part, l’impact aurait été diminué, si ce n’est risible.

Dans son ensemble, cette seconde saison de Transparent continue sur la trajectoire amorcée par la première et ne stagne pas, faisant avancer son propos vers d’autres considérations tout en gardant l’emphase sur cette famille si particulière. Les questions abordées à propos de l’identité et de l’acceptation du monde et des règles qui le régissent sont également des points qui font évoluer le récit vers une quête presque philosophique, si elle n’est critique quant à la société à la fois ouverte et hypocrite dans laquelle nous vivons. Le propos n’est d’ailleurs jamais politique, mais il est ouvertement humain et émotionnel sans jamais avoir besoin de se plonger dans la surenchère.

Transparent a été officiellement renouvelée pour une saison 3 par Amazon.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.

7 réponses à “Transparent Saison 2 : La famille Pfefferman dans tous ses états”

  1. leocat dit :

    Très décevante cette S2 et très lourde avec ce concentré de « outsiders » qui fait leçon de morale aux intégristes de la bien-pensance qui préféreront toujours payer 5000€ comme Boutin plutôt que de reconnaître qu’il sont des êtres humains comme les autres.
    Le résultat me paraît contrarier les louables intentions de l’auteure de Six Feet Under. Disparus l’humour, l’originalité et la fantaisie de 6FU. Dommage, la suite sera sans moi.

  2. cylon 2.0 dit :

    extraordinaire saison 2 que je viens de terminer avec grand plaisir . J’ai adorer l’intrigue se déroulant en 1933 d’ailleurs je serait curieux de voir une série sur le même thème mais à cette époque . De très bon acteurs comme toujours et une bande son magnifique ça été un grand bonheur beaucoup trop court

  3. cylon 2.0 dit :

    Maura est extraordinaire et son interpretre très bon. Le finale estr superbe

  4. Please Like Me dit :

    Du bonheur ! Pour moi c’est niveau The Leftovers en émotion, même si c’est un tout autre genre. Je prends autant de plaisir dans les deux. C’est magnifiquement touchant. Eh oui, l’intrigue qui se déroule dans le passé est vraiment une belle trouvaille. Déjà hâte pour la S03…

  5. cylon 2.0 dit :

    je suis tout à fait d’accord avec toi mais c’est vrai que j’ai été très toucher par l’intrigue en 1933 d’ailleurs les 3 derniers sont magnifiques . Des épisodes trop courts mais très bons.

  6. Please Like Me dit :

    (Série renouvelée pour une S04 !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link