Suite à la tragédie, Sookie ne supporte plus d’entendre les pensées d’autrui. Jason est encore sous l’effet du V et de ses retombées durant les évènements, alors que Tara et Sam se rapprochent.

La grand-mère de Sookie est morte, et l’épisode se tourne complètement vers cet évènement. La jeune femme a des difficultés à réaliser, et surtout s’énerve en entendant ce que pensent les autres. Pour la soutenir, Tara et Lafayette. Ce dernier trouve d’ailleurs étonnamment bien sa place ici, montrant un aspect du personnage moins souvent exposé, et facilitant la connexion avec le spectateur. Cela est essentiel, surtout quand on songe au fait que Lafayette est celui qui est le moins rattaché à Sookie.

Jusqu’à l’enterrement, on peut d’ailleurs dire que tout est assez bien écrit. Les réactions de Sookie et ceux des autres. Jason est trop sous l’effet de la V et de la rechute pour complètement réalisée, et il faudra attendre un peu pour qu’il connecte. Il se fâchera quelque peu avec Sookie, l’accusant d’être la responsable de la mort de leur grand-mère, alors qu’elle va ensuite lui en vouloir d’avoir invité leur oncle, révélant ainsi que quelque chose se trame là-dessous, dont Jason n’est clairement pas au courant.

Sam se fait continuellement repousser par Sookie, et il va trouver du réconfort auprès de Tara, découvrir où elle vit. Tous les deux, en fait, ont un point commun : ils sont amoureux d’un Stackhouse, mais que ce soit le frère ou la sœur, les sentiments ne sont pas réciproques. Finalement, cela parait naturel de les voir ensemble, si ce n’est peut être que Sam s’éloigne toujours plus de la vision que le lecteur des romans peut avoir de lui.

Sookie choisit Bill et part batifoler avec le vampire. La scène est clairement inspirée de vieux films, de la romance gothique, avec la longue robe de nuit blanche, la course vers son amant. Alan Ball a déjà explicité ses références, seulement celle-là, il faut bien dire qu’on s’en serait bien passé, car elle fait bien trop calculée. À partir du moment où le tout se fond dans le décor, et ne saute pas aux yeux, c’est qu’elles sont bien faites, et ne ternissent pas l’ambiance. Ici, c’est un peu trop caricatural, mais bon, cela ne dure qu’une minute.

Sookie et Bill font l’amour, et il la mord.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire