Sookie est désormais entre les mains du Roi du Mississippi. Bill est alors condamné à mort. Sam suspecte que sa famille lui cache quelque chose.

Nous avions laissé Bill et Sookie au moment où ils se faisaient appréhender, on reprend peu de temps après, tout le monde arrivant à la maison du Roi. Après quelques éclaboussures de sang, les personnages se séparent et le rythme se calme.

Des enjeux majeurs sont alors posés : Bill risque de ne pas passer la nuit. Sookie est captive. Tara voit sa mort se profiler à l’horizon. Eric a un plan bien à lui. Le Roi est fier de son succès. On s’en doute, chacun va essayer d’avancer en évitant de mourir. Les loups-garous sont dès lors mis en retrait pour laisser place à des rapports de forces bien traditionnels de la série, mais toujours efficaces.

Mais tout n’est pas forcément dans le plus pur style True Blood, car l’épisode va être composé de longues scènes permettant à chaque situation de concrètement être exposée et exploitée, tandis que d’habitude on a le droit à des changements de points de vue bien plus régulier. Cela est intéressant quand il s’agit de voir Bill face à Lorena, mais ça l’est un peu moins quand c’est Jason et la mystérieuse Crystal ou Lafayette et Jesus qui se retrouvent mis en avant.

Il faut bien admettre que tout ce qui tourne autour de Sookie et du Roi se révèle aisément plus captivant que les affaires sentimentales du cuistot de Chez Merlotte ou de l’apprenti policier. Certes, les deux personnages en tirent quelque chose de concret, mais les enjeux mis en place du côté des vampires surpassent de loin le reste.

Entre les deux, on trouve tout de même Sam et sa famille dont l’intrigue se dirige dans une direction qui est clairement plus intéressante désormais.

Mais pour revenir chez les vampires, Sookie et Bill ne sont pas les seuls à rencontrer des problèmes, car Tara est toujours coincée avec Franklin le psychopathe. Jusque-là, ensemble, ils délivraient une certaine dose d’humour, mais cela est déjà épuisé et, au lieu d’enfoncer le clou, Tara va aller de l’avant. C’est un peu décevant que ça prenne cette tournure pour Franklin, mais il y a une logique difficile à contredire ici. De plus, il fallait débloquer la situation de Sookie et Tara est la mieux placée pour le faire.

Sookie, justement, va avoir droit à son face à face avec le Roi. Dommage qu’il n’en sorte rien de particulièrement neuf. Par contre, entre eux, on retrouve Eric dans une position plutôt sensible, devant cacher ses motifs véritables. Il faut dire qu’il doit sauver Pam et que désormais, il doit venger son père. Le fait est qu’il est assez intelligent pour entrer dans le jeu du Roi et qu’il est clair qu’il attend le bon moment pour frapper, ce qui sera difficile – on nous répète à plusieurs reprises que l’âge du vampire est important, et le roi est très vieux.

Bref, l’épisode installe des situations qui permettent d’explorer les relations des personnages avec une certaine tension et sacrifie un peu de rythme pour y parvenir. De plus, difficile de rendre plus captivantes des storylines peu intéressantes jusqu’ici. Résultat, le niveau n’est pas homogène, mais il y a d’indéniables points forts assez bien exploités dans cet épisode.