À la réunion des Descendants of the Glorious Dead, Bill vient parler de sa vie en tant que soldat. Au cours de celle-ci, on lui montre une photo, pour savoir s’il s’agit de sa famille. Sam vient à la réunion avec Sookie, qu’il a invité à sortir, tandis que Jason s’intéresse à Tara depuis que Lafayette lui a dit qu’elle était amoureuse de lui, et qu’il est drogué au V.

Un épisode qui se concentre en grande partie sur Bill, permettant ainsi de découvrir un peu son passé, et surtout comment il est devenu vampires. Quelques particularités du vampirisme nous sont ici exposées, comme le fait que la croix ne les affecte pas, qu’ils peuvent aller dans une église, et qu’on peut les prendre en photo. Et aussi, en toute logique, il pleure du sang et non de l’eau (après tout, il n’en consomme pas).
Les flashbacks sont quelque chose qui est réussi dans la série, et cet épisode ne fait pas exception. Nous découvrons donc Bill à l’époque de la guerre, un peu au combat, mais surtout on découvre comment il est devenu vampire, alors qu’il était sur le chemin du retour, sa femme et ses deux enfants l’attendant à Bon Temps. Sa famille était encore en vie, mais sa vie de mortel s’est achevée au moment où on l’a fait devenir vampire.
Stephen Moyer prend de plus en plus possession du personnage, et chaque approfondissement permet d’étoffer Bill, de le rendre plus charismatique et attirant.

Jason semble être celui qui est désigné à toute expérience, le cobaye des scénaristes. C’est à lui qu’on colle tout, et cette semaine, il reprend du V, mais à petite dose. Finalement, c’est presque original que ce ne soit pas lui qui se prenne l’envie de goûter au Tru Blood. En attendant, Jason mériterait de faire autre chose qu’être le jouet pour nous plonger dans les drogues, le V, la vie des autres. Qu’importe de toute façon, il est un peu celui qui offre la découverte. Alors il est toujours intéressant de voir la perception du monde par un vampire, mais cela s’étale trop longtemps, c’est poussé, et cela se termine forcément par Jason allant coucher avec quelqu’un. Pauvre Tara.

Sam a droit à son premier rendez-vous avec Sookie, qui se finit assez mal, autant pour leur relation que pour le retour chez elle.

Si l’épisode possède pas mal de qualités, il serait un peu temps de s’intéresser plus de 5 minutes aux meurtres qui ont lieu à Bon Temps. Vu la fin de l’épisode, cela devrait prendre une autre tournure, qui devrait donner un peu plus de rythme aux évènements.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire