Warehouse 13 - Magnetism (1.03)

Pete et Myka se rendent dans une petite ville où les résidents deviennent parfois violents et perdent le contrôle, à cause d’un artefact. A la Warehouse 13, le mystérieux hacker se rapproche du lieu.

On débute en France, par un vol. Une entrée en matière qui laisse à désirer et fait très 80’s/90’s et dont on fera l’impasse. Elle ne sert à rien, si ce n’est exposer les difficultés relationnelles de Pete et Myka qui furent éclipsés au cours du précédent épisode.

On va alors partir dans une petite bourgade des États-Unis, où quelques habitants sont victimes d’un comportement violent, sans raison. Destruction de biens ou agressions. Myka et Pete vont mener l’enquête, tout en devant gérer les désaccords qui les opposent.

Le début de l’épisode n’est pas ultra emballant, mais ce dernier va gagner en intérêt par la suite. L’avantage, c’est qu’il n’y a ni bon, ni méchant, juste la recherche de l’objet. Les victimes ne sont pas ultras nombreuses, et pas forcément de quoi éveiller des soupçons, si on n’est pas très regardant. Myka va être elle aussi touchée par le phénomène, ce qui va offrir une nouvelle tournure plus musclée à ses disputes avec son collègue de travail, et participer au dynamisme de la dernière partie de l’épisode.

Pendant ce temps-là, à la Warehouse 13, on ne progresse pas des masses, Artie doit affronter quelques problèmes électriques, son hacker cherchant à agacer et trouver le lieu. C’est assez abstrait comme concept, mais cela participe bien au charme de notre mystérieuse Warehouse, et nous annonce donc l’introduction du hacker, qui, en toute logique, devrait être la jeune fille qui a les honneurs d’être sur les photos promos, mais n’a pas encore fait son arrivée dans la série.

Magnetism s’annonçait donc un peu moyen, mais réussit à l’arrivée à tirer son épingle du jeu, pour être un épisode assez divertissant.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire