Au-delà de Ash Vs Evil Dead, 5 autres rôles iconiques de Bruce Campbell

Ash Vs. Evil Dead - Saison 1

Dimanche dernier, Starz diffusait l’ultime épisode d’Ash Vs Evil Dead dont l’annulation fut annoncée peu avant. Celle-ci s’accompagnait d’une autre annonce, celle de Bruce Campbell qui révélait qu’il en avait fini avec Ash Williams.

Tenant la première fois le rôle dans Evil Dead en 1981 et le reprenant par la suite pour deux films supplémentaires et, bien entendu, trois saisons de la série, Campbell a décidé de reposer sa tronçonneuse. C’est une page qui se tourne pour lui, mais il serait dommage de limiter sa carrière à un seul rôle, aussi iconique et tout simplement génial qu’il puisse être.

On a ainsi pu le croiser dans pratiquement tous les films produits et/ou réalisés par Sam Raimi. Il a également fréquenté les frères Coen, dirigé ses propres longs métrages et joué dans de nombreuses séries quand il n’était pas à l’affiche de séries B en tous genres. Voici 5 autres rôles mémorables tenus par Bruce Campbell :

The Adventures of Brisco County, Jr.

Brisco County dans The Adventures of Brisco County Jr. (1993)

Avec The Adventures of Brisco County Jr., Bruce Campbell ouvrait la soirée du vendredi sur FOX et était suivie par The X-Files. L’association ne fut pas forcément gagnante, la série de Chris Carter ayant été proche de l’annulation à un moment donné. Ce délirant western mélangé avec de la SF steampunk nous venant de Carlton Cuse n’y a par contre pas échappé et c’est regrettable.

La combinaison des genres n’était peut-être pas la plus facile qui soit à vendre. On pourrait même dire que cela rendait le show quelque peu en avance sur son temps. Cela dit, Cambell était un héros mémorable et clairement pas votre cowboy de base. Éduqué et passionné par ce que le futur réservait, Brisco County était également un chasseur de primes hors pair qui voulait venger la mort de son père. Loin du rôle de gentil bouffon/héros malgré lui qui fit sa gloire, Campbell était plus que convaincant et délivrait le divertissement que l’on était en droit d’attendre de lui. The Adventures of Brisco County Jr. mérite en tout cas toujours d’être regardée pour passer un bon moment si on aime son style donc.

The Hudsucker Proxy

Smitty dans The Hudsucker Proxy (1994)

Connu chez nous sous le titre Le Grand saut, The Hudsucker Proxy est probablement l’un des films des frères Coen qui divisent le plus – pour ma part, je fais partie de ceux qui l’adorent. Comédie déjantée qui navigue entre l’hommage et la satire du cinéma classique Hollywoodien – de Capra à Hawks en passant par Preston Sturges –, cette histoire scénarisée par les Coen et Sam Raimi nous entraine auprès de Norville Barnes (Tim Robbins). Ce grand naïf devient à son insu le pion du vil Mussburger (Paul Newman) qui l’utilise pour gagner le contrôle total de sa compagnie.

Norville fait un peu n’importe quoi et trouve malgré tout le succès, devenant dès lors le sujet de bien des spéculations. La journaliste Amy Archer (Jennifer Jason Leigh) s’intéresse alors à lui. De son côté, Campbell tient un rôle secondaire, celui de Smitty, un collègue misogyne d’Amy qui ne manque jamais de la prendre de haut – sans trop de réussite pour lui. L’acteur est simplement brillant, délivrant des dialogues taillés sur mesure avec une attitude qui lui évite de virer à l’autoparodie.

Autolycus dans Hercules/Xena: Warrior Princess

Autolycus dans Hercules/Xena: Warrior Princess (1995-99)

Dans l’univers de Sam Raimi, Bruce Campbell a toujours sa place. Celle-ci était, dans le cas d’Hercules et de Xena, dans la peau du roi des voleurs, le charmeur et menteur Autolycus. Totalement taillé sur mesure pour lui, l’acteur était brillant dans le rôle et on peut légitimement se demander pourquoi, au lieu d’être uniquement récurrent, Autolycus n’a pas eu son propre show.

Dans tous les cas, chacune de ses apparitions valait le coup d’œil, car si les deux séries étaient capables de divertir – et beaucoup plus dans le cas de Xena –, Campbell venait faire des étincelles et élevait tout simplement le niveau.

Elvis Presley dans Bubba Ho-Tep

Elvis Presley dans Bubba Ho-Tep (2002)

Au cinéma, Bruce Campbell a quelques rôles cultes derrière lui également. L’un d’eux n’est autre que celui du légendaire Elvis Presley… à la retraite. Bubba Ho-Tep est le genre de petit film au concept tellement improbable que le fait qu’il fonctionne était suffisant pour le rendre mémorable. C’est en effet l’histoire d’Elvis qui n’est pas mort. Il désirait simplement changer de vie et aujourd’hui il doit vivre avec ses douleurs dans une maison de repos au Texas. Aidé par le regretté Ossie Davis qui joue Jack, un retraité qui dit à qui veut l’entendre qu’il est J.F. Kennedy, il doit affronter une momie égyptienne qui tuent des personnes âgées pour leur voler leur âme.

Face à Davis, Campbell nous livre une de ses meilleures performances. Son Elvis qui doit accepter sa mortalité et qui obtient l’opportunité de prouver qu’il n’était pas encore temps pour lui de jeter l’éponge sonne comme quelque chose de véritablement personnel pour l’acteur. Il en tire en tout cas le maximum.

Sam Axe dans Burn Notice

Sam Axe dans Burn Notice (2007-2013)

Peut-être que Bruce Campbell a encore aujourd’hui de quoi être la tête d’affiche de sa propre série, mais cela n’apparaissait pas aussi évident il y a quelques années de cela. Ce n’est pas vraiment dérangeant, puisque jouer le sidekick de Jeffrey Donovan dans Burn Notice lui fit le plus grand bien. Il a pu profiter du soleil de Miami et il a pris son temps pour construire son personnage, l’ex-NAVY Seal Sam Axe, en y injectant son style personnel, mais sans que cela ne prenne le dessus.

En plus de sept saisons à siroter des cocktails sous le soleil, à survivre à des fusillades et autres explosions et à développer son alter ego criminel Chuck Finley, Bruce Campbell a eu le droit à son propre téléfilm. The Fall of Sam Axe raconte comment Sam a justement atterri à Miami. Peut-être que l’acteur ne faisait parfois que le minimum dans le rôle, mais on pouvait toujours compter sur lui pour injecter dans Burn Notice de l’humour et même régulièrement de la tension dramatique.

Bien entendu, la carrière de Bruce Campbell ne s’arrête pas là. On pourra également noter dans ses rôles marquants My Name Is Bruce dans lequel il joue une version fictionnelle de lui-même forcé de combattre de véritables démons ; Jack Stiles dans la sympathique, mais anecdotique Jack of All Trades ; Jack Forrest dans les films d’horreur indé des ’80s Maniac Cop 1 & 2 ; ou encore méconnaissable dans Escape from L.A.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires