Parenthood : 5 raisons de se plonger dans la vie des Braverman

Parenthood saison 4

Terminée en janvier dernier sur NBC, Parenthood est une série familiale développée par Jason Katims  qui aura su attirer de bonnes critiques et un public discret, mais fidèle qui lui aura donc permis d’obtenir plusieurs saisons.

Durant 6 saisons, pour un total de 103 épisodes, la série aura relaté avec justesse le quotidien de la famille Braverman, mise en scènes les joies et les épreuves au fil des épisodes. Car les séries familiales ( et de qualité en plus) ne sont pas si nombreuses que cela de nos jours, il serait dommage de ne pas profiter pleinement de celles qui méritent le coup d’œil. Voici donc 5 raisons de se plonger dans Parenthood :

1 | Un portrait réaliste de la famille

Comme le titre du show l’indique bien, Parenthood est avant tout au sujet de la parentalité. Cette thématique est donc abordée à travers trois générations – les grands-parents, les parents et les enfants. Pas d’approche idyllique sur le rôle du parent, au contraire ; l’équipe créative offre un portrait honnête, dépeignant les multiples questions qui jalonnent l’éducation, ne laissant pas de côté les mauvais pas et les erreurs, ainsi que la difficulté que cela représente au jour le jour. Les enfants sont quant à eux turbulents, irresponsables, capricieux, émouvants et pleins de vie.

La série s’attelle aussi à délivrer des dynamiques familiales différentes, de la famille nucléaire à la monoparentalité, se frottant par ailleurs au divorce – sujet qui n’est pas si fréquemment que cela abordé à la télévision.

Drew dans Parenthood Amber dans Parenthood

2 | La maladie au jour le jour

Lorsque Parenthood commence, Max – le fils d’Adam et Kristina – est diagnostiqué du syndrome d’Asperger. S’ensuit alors une montagne de challenges à relever autant pour les parents que pour Max. Le show délivre un traitement honnête du trouble autistique en dépeignant ce que cela représente au jour le jour. Des méthodes éducatives qu’il faut adapter en conséquence, les troubles émotionnels que cela engendre, l’impact que cela a sur le noyau familial… Les épisodes aident à mieux cerner et comprendre la maladie, ainsi que ce que vivent ceux qui l’ont et ce que traversent les proches. La série aurait très bien pu s’arrêter là, mais elle ira plus loin en s’intéressant à travers un autre personnage au diagnostic du syndrome à l’âge adulte, portant un regard fascinant et enrichissant sur le syndrome d’Asperger.

Au cours de sa quatrième saison, Parenthood se frottera aussi au cancer.

3 | Un juste équilibre entre le drame et la comédie

De l’exploration de la vie de couple à la naissance d’une romance, en passant par la rupture et les disputes, ainsi que les problèmes professionnels, Parenthood mélange le drame et la comédie. La série brille de justesse dans les petits détails, dépeignant avec sensibilité les échanges plus intimistes et dynamisme les conversations plus légères. On rit et on pleure avec les personnages, capable de passer de l’un à l’autre en juste une scène. On se sent bien et mal avec eux, Parenthood se révélant être une véritable palette de couleurs émotionnelles, ne privilégiant pas les bons ou les mauvais moments, à la recherche avant tout d’une authenticité familiale.

 Adam danse dans Parenthood Adam danse dans Parenthood
La famille Graham dans Parenthood La famille Graham dans Parenthood

4 | De véritables leçons de vie

Au fil des saisons, Parenthood s’est donc collé à de nombreux sujets – l’adoption, l’alcoolisme, le retour de guerre et la grossesse imprévue pouvant s’ajouter aussi à tout ce qui a déjà été dit plus haut. Il n’est alors pas trop étonnant de constater que la série délivre à sa façon de véritables leçons de vies. Que ce soit dans les conseils que les personnages reçoivent les uns des autres ou dans leur manière de gérer les évènements (la fin n’étant pas toujours heureuse), la série ne propose pas de solutions miracles, mais peut bel et bien faire évoluer le regard que l’on peut porter sur le monde ou les gens qui nous entourent.

5 | Une (digne) héritière de Friday Night Lights

Jason Katims excelle à porter des livres et des films à l’écran. Avant de le faire avec Parenthood (qui est tiré du long-métrage éponyme des années 80), il décortiquait déjà d’une manière différente le rôle de la figure adulte et le comportement des jeunes dans l’excellente série familiale sportive Friday Night Lights. Parenthood s’impose alors comme une héritière de cette dernière, que ce soit dans son ton ou dans sa façon d’aller se frotter à des sujets sensibles. Plusieurs acteurs de Friday Night Lights apparaitront par ailleurs dans Parenthood, multipliant ainsi les connexions entre les deux shows jusqu’à ce que cela donne le jour à un cross-over. On se retrouve dans tous les cas plongés dans un quotidien dépeint avec beaucoup d’honnêteté et d’émotions.

Source des gifs : parenthoodgifs.tumblr.com

Un petit air de déjà vu ? C’est normal, cet article a été publié une première fois le 9 sept. 2014 avant la fin de la série. Il a été mis à jour avant d’être remis en avant car la famille Braverman mérite qu’on s’intéresse toujours à elle.
Tags : Parenthood Jason Katims moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link