Grant Tinker

Si on cherchait à établir une liste des personnes qui ont eu le plus d’importance dans l’évolution des séries TV, Grant Tinker serait indéniablement parmi les premiers nommés. C’est pour cela qu’apprendre aujourd’hui son décès est une nouvelle assez triste pour les sériephiles et pour l’industrie tout entière.

C’est en 1949, alors qu’il ne savait pas ce qu’était NBC, que Grant Tinker se fit embaucher une première fois par l’entreprise. Ce n’est pas cela qui le mena à la tête de la chaine, mais c’est bien là qu’il se trouvera entre 1981 et 1986, soit plus d’une décennie après avoir fondé MTM Enterprises avec Arthur Price pour produire The Mary Tyler Moore Show, la série de son épouse — qu’il rencontra d’ailleurs alors qu’il travaillait en tant que publicitaire gérant les sponsors de The Dick Van Dyke Show.

A la MTM, il développa une méthode qui définira son style à la tête de NBC. Il laissait les créatifs faire leur travail en liberté. Cela mena à des classiques comme The Bob Newhart Show, Rhoda, WKRP in Cincinnati — et plus tard St. Elsewhere et Hill Street Blues.

Quand Tinker remplaça Fred Silverman aux commandes de NBC, il avait pour mission de redonner des couleurs au network qui était en perte de vitesse. Cela mena à Cheers, The Cosby Show, Miami Vice ou encore The A Team. Cette dernière est l’antithèse de Hill Street Blues, mais fut un succès. Naturellement, c’est la création de Steven Bochco et Michael Kozoll qui changea la face de la télévision et Grant Tinker les soutenus dans leur vision.

Laisser les créatifs faire leur travail fut payant et l’approche fut rapidement copiée, donnant naissance à ce que certains qualifieraient de second âge d’or de la télévision.

Aujourd’hui, MTM est un lointain souvenir, NBC n’est plus que l’ombre de ce qu’elle fut, mais l’industrie se développa sur ce que l’ère Tinker aida à installer comme étant le standard de la télévision de qualité.

Grant Tinker a pris sa retraite du monde de la télévision en 1992, mais fut tout de même récompensé pour son travail plus de 10 ans plus tard quand il reçut en 2004 un Peabody Award pour ses accomplissements.

Grant Tinker avait 90 ans.

Si vous désirez en apprendre plus sur Grant Tinker, je vous recommande de lire son mémoire, Tinker in Television : From General Sarnoff to General Electric(disponible en anglais seulement).