Virgin River Saison 1 : Tout quitter pour se reconstruire

27 Fév 2020 à 12:00

Virgin River Saison 1 Netflix - Virgin River Saison 1 : Tout quitter pour se reconstruire

Adaptation des best sellers de Robyn Carr — dont la saga compte 10 tomes —, la première saison Virgin River nous raconte l’histoire de Mel (Alexandra Breckenridge), une infirmière qui sur un coup de tête a quitté Los Angeles pour venir s’installer à Virgin River, petite ville du nord de la Californie. Mais rien ne va lui faciliter les choses.

Vernon Mullins (Tim Matheson), le médecin qu’elle doit épauler, ne veut pas de son aide. Le chalet où elle censée être logée est insalubre. Sa façon de voir les choses n’est pas du tout en adéquation avec les mentalités locales et tout le monde la regarde de travers. Sans l’aide de Jack (Martin Henderson), patron du seul bar du coin, elle aurait déjà fait demi-tour ! Mais Mel n’est pas venue chercher une vie idyllique à Virgin River, elle est surtout là pour fuir son passé.

Romance au grand air

Évidemment, lorsqu’on commence Virgin River, on s’attend à de la romance pure et dure. Et le fait que les romans soient édités chez Harlequin ne laisse aucun doute sur le genre d’histoire qui nous attend !

Cependant, on est face à des personnages attachants et on prend plaisir à suivre leurs aventures. Mel est sobrement interprétée par Alexandra Breckenridge (American Horror Story Murder House, This is Us…). C’est une jeune femme qui a un peu de mal à s’habituer à son nouvel environnement, mais dont le comportement n’est pas dans celui de la citadine clichée. Il en va de même pour Jack (Martin Henderson) qui se présente dès le début comme étant le petit ami potentiel, mais il est intelligemment écrit. C’est un vétéran qui fait beaucoup pour son entourage et le fait qu’il aide Mel à s’installer semble être dénué d’arrière-pensée.

On sait donc où l’on met les pieds, mais c’est plus subtil que ça en a l’air ! D’ailleurs ce que je trouve amusant c’est que, en bien des points, la série m’a fait pensé à une version non comique de Hart of Dixie. Et pas uniquement parce que le médecin que doit épauler Mel est interprété Tim Matheson qui jouait déjà ce même rôle auprès de Zoey Hart !

Réflexion intelligente autour du deuil

Bien sûr, ce qui fait toute la différence c’est que la thématique principale de Virgin River s’articule autour du thème douloureux du deuil. Celui qui affecte Mel et que l’on découvre progressivement au fil de la saison à travers des flashbacks, mais aussi différentes autres formes de deuils qui semblent toucher d’une certaine façon les autres personnages de la série. Si l’on y regarde de plus près, beaucoup des intrigues secondaires sont liées à une perte, quelle qu’elle soit !

Tout cela est à la fois digne et juste. On ne tombe pas dans un pathos forcé et le fait que le drame vécu par l’héroïne soit délayé durant les 10 épisodes permet aussi de ne pas s’apitoyer et de faire avancer l’histoire.

Virgin River, partie pour 10 saisons ?

Si l’on ne peut que se réjouir que Virgin River soit d’ores et déjà renouvelée par Netflix, il semble qu’elle ne soit pas prévue pour suivre le même schéma que la saga romanesque. En effet, cette dernière fonctionne plutôt sur un mode anthologique où chaque tome suit l’histoire — d’amour, évidemment — d’un couple de la petite ville de Virgin River. Il semblerait que la série n’en ait pas encore fini de l’histoire de Mel et Jack. Et sachant que le tome 2 s’intéresse à Preacher et Paige et que ces deux sont déjà bien présents dans la première saison, la seconde ne devrait délaisser personne !


Alors oui, sur ces 10 épisodes, Virgin River ne surprend pas beaucoup, mais elle offre de bons moments. C’est plutôt agréable d’avoir une série « romance » qui soit plutôt réaliste. Dernièrement, on a l’impression que les histoires d’amour doivent être emballées dans de grandes fresques classiques ou ensevelies de gags surréalistes. Une histoire — voire plusieurs — à laquelle on peut vraiment s’identifier sans avoir l’impression d’être dans un téléfilm de Noël, c’est franchement agréable et c’est sans doute ce qui a suffisamment plu aux abonnés Netflix pour que la plateforme renouvelle sa série si rapidement.

En tous cas je referai le voyage à Virgin River pour la seconde saison avec grand plaisir !

Tags : Netflix Virgin River moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires