bsgdirtyhands.jpg
Un accident du au raffinage du carburant va pousser le Chief à tenter d’améliorer le sort de la main d’œuvre exploitée. Souvenez-vous quand sur New Caprica, Gallen dirigeait l’Union, représentant la main-d’œuvre ouvrière. Tout ça est aujourd’hui fini pour lui, la vie a repris son cours, et lui son travail. Quand les ouvriers vont commencer à se plaindre d’être exploités, il va se voir pris entre le pouvoir, les obligations, et ceux qui réclament justice.

La société, malgré la guerre, n’a pas changé. Les colons continus à faire comme si ils étaient toujours sur leurs planètes, et l’organisation sociale dans les 12 colonies n’étaient pas franchement un exemple. Suivant où la personne naissait, c’est-à-dire suivant sa colonie d’origine, son destin était tracé. Ainsi, ceux qui venaient au monde sur la planète « agricole » avaient très peu de chance de faire autre chose que fermier, seuls des hommes tels que Baltar ont pu le faire. C’est ce qu’il explique dans son livre qui circule illégalement sous le manteau. Ceux des planètes aisées n’ont pas ce genre de problèmes, et c’est là que se situe le problème. C’est ce que le Chief va tenter de changer dans cet épisode. On ne va pas lui donner tort. La présidente elle n’est pas franchement du même avis, et Adama la soutient. Mais leur motivation première est de maintenir la flotte en marche, et sans ces inconnus qui se tuent à la tâche, cela serait impossible. Gallen s’impose donc, un peu contre sa volonté, comme le leadeur des travailleurs.

Le message politique avait quelque peu disparu de la série ces derniers temps, mais il revient ici au galop. La lutte sociale dans les colonies, et dans la flotte, va nous permettre de revoir quelques têtes connues durant l’occupation, mais aussi de nous montrer Baltar d’une façon nouvelle. On va découvrir l’origine de l’homme et son combat pour sortir de l’endroit où il est né et où il était condamné à vivre.

On nous montre aussi les séquelles de l’occupation cylon, l’état d’esprit de la flotte, et les problèmes quotidiens que les hommes doivent surmonter pour survire. Un épisode à la thématique forte, donc, une chose qui n’est pas rare dans Battlestar.