Hank  et tous ses « amis » se retrouvent à la petite fête organisée par Lew Ashby en l’honneur de Mia dont le livre vient d’être publié…

Un épisode qui débute avec Mia même si cette dernière est habillée, ne commence pas sous les meilleurs auspices. Si seulement les scénaristes pouvaient avoir la judicieuse idée de l’envoyer rejoindre son père aux abonnés absents pour la 3ème saison, ils feraient preuve de génie, mais faut pas rêver.

Donc c’est une Mia sous les feux des projecteurs, que l’on retrouve après la publication du manuscrit volé à Hank. Célébrité qui nous vaut la  réapparition toute aussi insupportable de l’ex secrétaire SM de Charlie. Fort heureusement qu’en apparition, même si elle a droit à quelques lignes de textes. Sinon, ce petit moment de gloire permet à toute la petite bande, dont Karen et Marcy sortit de sa cure de désintoxication, de se retrouver dans ce qui  peut être la représentaion moderne de Babylon, soit la  résidence de ce cher Ashby. Même la  journaliste de Rolling Stones, ex d’une nuit de Moody est présente, pour des séances de  blabla qui n’apportent rien dans la première moitié d’épisode, si ce n’est de détester encore plus  le personnage de Mia, qui peut sans problème concourir pour le titre de « biiiipppp » (mode  auto censure enclenché) de l’année.

Cette petite Party, rappelle d’ailleurs le Season Premiere de septembre dernier, qui avait posé les bases de cette nouvelle saison. Cette fois, la fiesta de tous les vices sert plus de défilé à tous les protagonistes récurents cette année d’apparaîtrent, sans pour autant apporter quoi que ce soit de transcendant. Damien embrasse une autre fille que Becca , Lew marque des points avec Karen en faisant preuve de compréhension envers l’adolescente trahie, Marcy démontre toute sa volonté de résister aux diverses tentations, et Hank est quasi absent une bonne partie de l’épisode, sans pour autant manquer. Daisie venant même s’ajouter à la liste de tous les personnages présents, allant même jusqu’à être accompagnée du réalisateur du film porno tourné chez le couple Marcy/Charlie. Couple qui comme c’était prévisible va imploser au cours de cette soirée, déclanchant une bagarre de femmes, qui permettra à Hank de jouer les Lew Ashby avec le fusil de ce dernier. Preuve qu’on a droit depuis onze histoires à une succession de copiés collés.

Cet avant dernier épisode se concluant avec l’arrivée ultra prévisible de Janie Jones venu voir ce cher Lew, qui pour se donner du courage abusera une nouvelle fois de la poudre blanche, ce qui l’amènera bien évidemment à faire une overdose. Un cliffhanger téléphoné avec le « Previously » , que l’on devrait tout simplement interdire, et qui ne donne pas plus envie que ça de venir assister la semaine prochaine à la conclusion de ce que l’on peut déjà nommer « Une très médiocre seconde saison« , et qui sauf miracle, n’apportera rien de plus, mis à part de l’amertume et des regrets…

avatarUn article de .
1 commentaire