The Blacklist : Reddington tire toujours les ficelles (2.11 & 12)

The Blacklist - saison 2, episode 11

Raymond Reddington a toujours un objectif. Généralement, celui-ci est révélé à la fin d’un épisode et, plus souvent que l’inverse n’impacte pas tant que cela les affaires du FBI. Plus que n’importe quoi d’autre, les scénaristes de The Blacklist utilisent ce trait de la personnalité du criminel pour essayer d’injecter un léger twist qui n’a pas forcément de grandes conséquences sur l’instant présent. Néanmoins, les épisodes s’enchainent et l’on peut bien se demander ce que l’équipe créatrice cherche à faire passer comme message avec les actions de Red.

C’est en tout cas clairement le cas à la fin de Ruslan Denisov (2.11) où le FBI se rend en Uzbekistan pour en découvrir plus sur Ruslan Denisov (incarné par Faran Tahir), un criminel associé de Reddington qui détient un Américain en otage. Très vite, on vire dans une histoire de santé publique où l’entreprise capitaliste est le véritable ennemi à abattre pour que tout le monde en ressorte gagnant. Red déplace ses pions comme il a l’habitude de le faire, Liz et Ressler suivant la mouvance pour faire leur travail sans pour autant creuser plus loin. On ne peut donc pas s’étonner lorsque l’on découvre les avantages que les négociations difficiles qui ont pris place ont apportés à Reddington. Le problème est que les scénaristes ont parfois du mal à pleinement mesurer les conséquences morales des actions de Red, et ne s’y intéressent que très rarement.

Si Liz désapprouve, c’est avant tout, car elle est agacée par sa façon de manipuler son entourage pour servir ses intérêts plus que pour l’immoralité de ce qu’il fait et de l’impact que cela va avoir sur la durée. Rien d’étonnant à cela de toute façon, car l’agent du FBI ne cesse de nous démontrer à quel point elle est peu entreprenante. Face à Red, Liz ne connait qu’une approche qui est plus ou moins de lui retirer sa confiance lorsque son égo en a pris un coup. Après tout ce temps, et encore plus avec ce qu’elle vient de traverser à cause de Luther Braxton (2.09 & 10), on aurait pu espérer qu’elle finisse par opter pour une approche plus frontale. Liz en semble juste incapable, ce qui sert bien les scénaristes qui aiment garder leurs petits secrets, quitte à ce que rien n’avance dans la série.

Les routines de The Blacklist sont déjà problématiques malgré le fait que l’on ne soit qu’à la seconde saison. En plus du manque de réponse, les affaires à la semaine se montrent plus ou moins répétitives, que ce soit dans leur traitement ou dans les profils de criminels qui nous sont présentés. La série possède ainsi sa palette de fanatiques en tous genres, ou l’endoctrinement fait de terribles dégâts, comme c’est le cas dans The Kenyon Family (2.12). Encore une fois, les scénaristes ne semblent pas pour autant avoir quelque chose à dire sur le sujet, se contentant d’exposer de nouveau le fanatisme religieux à travers un culte polygame dangereux. Navabi hérite d’un pan de l’histoire qui laisse la place à une certaine émotion, mais aurait pu délivrer plus si celui-ci avait été approfondi. Cela aurait aussi permis de creuser définitivement le sujet sous un angle plus psychologique, qui manque sincèrement aux affaires à l’heure actuelle dans le show.

Dans un tel contexte, le retour de Glen, qui a fait sa première apparition dans The Front (2.05) est plus que bienvenu. Plus que l’aide qu’il apporte à Red pour le faire progresser dans sa recherche du coffre d’Alan Fitch (révélé dans The Decembrist – 2.08), c’est surtout sa capacité à faire sortir Reddington de ses gonds qui fonctionne. Il permet de voir une facette de la personnalité du criminel qui, si elle est là pour un aspect humoristique, montre au moins qu’il n’est pas continuellement aux commandes.

C’est sans aucun doute ce qui manque le plus à The Blacklist à ce stade et à Reddington : quelque chose ou quelqu’un qui peut l’ébranler, le mettre en péril ou le pousser vraiment dans ses retranchements. Quelque chose qui bouscule réellement les routines du show pour plus d’un épisode.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link