Weeds – Saison 3

14 Juin 2008 à 9:45

Nancy court après sa drogue tandis que U-Turn redistribue les cartes. La famille entière s’implique dans le business devenu une entreprise familiale.

Plus longue que les deux précédentes saisons, cette troisième fournée d’épisodes va se diviser en trois parties assez distinctives.

La première, que l’on pourrait appeler la période U-Turn, va mettre notre dealeuse préférée dans les pattes du gangster. Celui-ci se dit qu’il pourrait faire d’elle son lieutenant. Bref, elle apprend le métier avec un nouveau maitre dans le genre. On enchaine sur une période de prospérité. Nancy a un business fleurissant. Silas va à l’école Conrad pour tout savoir de la culture, et elle, et bien elle se cherche une amie. La dernière partie qui nous mènera à la conclusion pourrait s’appeler « le vide » tellement il ne s’y passe rien.

Prise dans une spirale infernale, Nancy ne pas cesser de se répéter. Elle règle les problèmes au fur et à mesure, mais il y en a toujours des nouveaux qui arrivent. Après les deux premières saisons, nous avons déjà fait pas mal le tour de la question, et donc on peut avoir l’impression de rejouer les mêmes scènes. Au passage, la série semble perdre son âme et sa légèreté faite de moments de comédie entretenus par des personnages secondaires atypiques. Andy aura le droit à une seule véritable histoire durant la saison. Doug ne pourra pas en dire plus. Dean suit le même chemin. Shane a bien débuté, mais a fini par servir d’accessoire. Silas est un petit peu plus présent, mais pas de quoi se vanter. Heylia et Conrad sont toujours au même régime, qui est plutôt restrictif. Et on finit par Celia, la seule à avoir les honneurs d’un véritable développement.

À côté de ça, deux guests pour la saison : Matthew Modine et Mary-Kate Olsen. Le premier est un pourri comme on les aime, mais va subir le même traitement que les autres, ne servant à plus rien dès la mi-saison. La seconde n’est pas très douée dans son rôle, mais le personnage n’aura au final que très peu de scènes, même si ce n’est pas un mal.

Les attentes n’étaient pourtant pas très élevées. La série s’est construit un univers bien à elle, mêlant excentricité et humour dans des personnages et des situations plutôt efficaces à défaut d’être exceptionnelle. Cette troisième saison semble avoir perdu la recette de ce mélange, tentant différents ingrédients à ajouter de-ci de-là, mais n’arrivant jamais à redonner la saveur d’antan. Bref, sans être une grande série, Weeds fournissait un honnête divertissement, jusque-là. On se surprend à s’ennuyer, on finit les épisodes en réalisant que l’on n’a pas ri, mais juste esquissé des sourires à l’occasion. Le visionnage semble alors devenir interminable.

Le dernier épisode nous offre une conclusion convenable, mais surtout l’espérance que l’année suivante sera bien meilleure. On nous laisse entendre qu’un nouveau départ est en vu, tant mieux, car la première course est terminée depuis longtemps et l’épuisement s’est beaucoup trop fait sentir.

Tags : Weeds moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link