Bilan de la saison US 2011/2012 par Cécile

Comme tous les ans, les membres de la rédaction de Critictoo font le point sur leur saison sériephilique américaine. Vous pourrez donc retrouver chaque jour de la semaine un nouveau bilan. Bonne lecture.

Meilleure nouveauté de la saison : Homeland. Homeland. Homeland. Je vous ai dit que j’aimais Homeland ?

Meilleur drama : Homeland et Revenge (dans une moindre mesure) tiennent toutes leurs promesses.

Meilleure comédie/sitcom : Je reste très attachée à la famille Chance de Raising Hope. Et cette année, j’ai « découvert » Two and a Half Men version Ashton Kutcher qui est bien plus drôle que la période Charlie Sheen à mon sens.

Meilleur personnage (au masculin) : Cesare Borgia dans The Borgias. Il est le héros de la série et fait même de l’ombre à son pape de père.

Meilleur personnage (au féminin) : Emily Thorne dans Revenge. Je n’aurais jamais cru Emily Van Camp capable de tenir à bout de bras une série et pourtant, elle est bluffante et flippante à souhait.

Meilleur duo/équipe : Nikita et Michael dans Nikita. LE couple chic et choc du moment.

Le personnage sous-exploité : Lauren Reed dans Fairly Legal. La série fait trop de place à Kate et ne développe pas assez Lauren qui est bien plus fine et intelligente.

Le personnage sur-exploité : Je n’ai rien contre Rachel Bilson, bien au contraire,mais je trouve son personnage de Zoé Hart passablement inintéressant en regard de son statut d’héroïne dans Hart of Dixie.

Meilleur acteur : Et une fois de plus, la palme revient à Monsieur John Noble, formidable Walter Bishop de Fringe !

Meilleure actrice : Claire Danes qui donne tout au personnage de Carrie Matheson dans Homeland. Elle a amplement mérité son award !

Meilleur épisode : L’épisode 11 de Homeland, « The Vest », est exceptionnel avec une plongée passionnante dans la psyché malade de Carrie !

Meilleur season/series finale : Celui de Castle a enfin répondu à toutes mes attentes après une saison pourtant très moyenne.

Meilleur générique : Fringe, Game of Thrones et Mad Men sont pour moi le must des génériques tant sur le plan musical que visuel. Je craque aussi sur le fado de Southland bien que je ne regarde pas la série.

Get the Flash Player to see this content.

Meilleure soundtrack : Dans The Vampire Dairies, il y a un thème musical composé pour la série qui est superbe et qui revient souvent dans le final de saison. Il s’agit de « Passion and Danger » de Michael Suby. Grâce à la série, j’ai aussi découvert « Hurt » du groupe Devotion.

Une scène inoubliable : Je pense tout de suite à cette fin d’épisode de The Walking Dead qui m’a glacée d’effroi quand Rick et son fils sont dans le champ et qu’en arrière-plan, on voit la meute de zombies qui arrive.

Une série qui s’est améliorée cette saison : C’est une renaissance pour CSI qui repart sur de très bonnes bases grâce à Ted Danson, Elisabeth Harnois, Elisabeth Shue et une unité qui a manqué à la série depuis le départ de Grissom.

Une série qui s’est détériorée cette saison : Gossip Girl est de plus en plus ridicule et parvient à rendre ses personnages insupportables.

Une série qui devrait s’arrêter : Bones n’a plus grand-chose à dire de même que How I met your mother qui tourne en rond sans oublier The Mentalist.

Une série que l’on ne reprend pas l’année prochaine : Je suis très tentée d’arrêter Pretty Little Liars mais je me connais, je ne le ferai sûrement pas !

Une série rattrapée cette année : Ce bilan a beau être 100% américain, c’est pourtant Secret Diary of a Call-girl que j’ai vue d’un trait cette année.

Une nouveauté que je n’aurais pas dû regarder jusqu’au bout : Ringer. Un massacre complet. Pauvre Sarah Michelle !

Une série que l’on voudrait que plus de monde regarde : The Firm, un parfait petit thriller joliment emmené par Josh Lucas et Molly Parker. Dans un autre genre, j’aime la fraîcheur de The Client List avec une Jennifer Love Hewitt au top

Une série que l’on regrettera l’année prochaine : Il y en a deux : Pan Am et GCB dont je pleure vraiment les annulations. Elles étaient si sympathiques !

Une série que l’on compte rattraper cet été : Il n’y en jamais qu’une : les dernières saisons de One Tree Hill, Supernatural, Law & Order : Special Victims Unit, Body of Proof, 30 Rock. Et surtout je vais tâcher de poursuivre l’intégrale de Deadwood et rattraper The Big C.

La réplique de la saison : Dans Desperate Housewives, Bree dit à son fils Andrew une phrase hilarante dans le contexte : « You’re here, you’re queer, and I’m Used To It ! ».

Bilan personnel

À mon sens, cette saison 2011/2012 a manqué de panache. Si quelques nouveautés telles que Homeland, Revenge, 2 Broke Girls, Pan Am, GCB, American Horror Story, Smash, Scandal se sont détachées du lot, le reste n’a pas été à la hauteur : Hart of Dixie manque de substance, Alcatraz a fait beaucoup de bruit pour rien, Unforgettable, Person of Interest, Awake, Touch n’ont pas réussi à me garder au-delà du pilote, The Finder et Ringer étaient nuls, Terra Nova et The River guère passionnantes. Reste l’énigme Once upon a Time qui n’est pas dénué d’intérêt, mais dont les deux époques se conjuguent mal.

Et même du côté des séries installées, le niveau est en deçà de celui de l’an dernier à part peut-être The Good WifeNikita et The Borgias. J’ai été bizarrement fascinée par Dexter et son imagerie apocalyptique malgré un final pourri. Et ne me demandez pas ce qui s’est passé dans Californication, je n’en sais rien, mais j’ai aimé !

Par contre, Castle a connu une saison vide, Fringe a été très compliquée à suivre, The Vampire Dairies s’est endormie sur ses lauriers tout comme Grey’s AnatomyBones sombre comme The Mentalist et How I met your mother. Faut-il vraiment parler de Gossip Girl ?

Cependant, on notera un sursaut non négligeable chez CSI et dans Private Practice.

Il est un peu tôt pour tirer de vraies conclusions puisqu’elles ne sont pas terminées, mais Nurse Jackie prend un très bon tournant cette année alors que Game of Thrones souffre d’un trop-plein de personnages et que Mad Men fait du surplace.

Mais la plus grosse blague de l’année, ce sont les dernières saisons de House, Chuck et Desperate Housewives ou la preuve par deux que donner une saison (ou presque) aux auteurs pour se préparer à clore un chapitre de 5 et 8 ans ne fait aucune différence. Quel gâchis !

Allez maintenant, tous à la plage !

Aller plus loin …

Lire le bilan de Fabien.
Lire le bilan de Carole.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires