The Flash : Une course pour sauver le monde (2.23 – fin de saison)

The Flash saison 2 episode 23 - The Flash : Une course pour sauver le monde (2.23 - fin de saison)

Déterminé à prouver qu’il est le speedster le plus rapide au monde, Zoom propose à Barry une course qu’il ne peut refuser. Bien entendu, derrière se dissimulent des intentions de destruction massive. Le Flash est prêt à tout pour arrêter son adversaire, mais ses proches pensent que ses émotions faussent son jugement…

Suite aux évènements ayant pris place à la fin du précédent épisode de The Flash, Barry est prêt à tout pour battre son ennemi – Hunter Zolomon aka Zoom. Qui dit méchant mégalomaniaque venant d’une autre réalité dit également concept alambiqué mal expliqué dans le spin-off d’Arrow. Jusqu’au bout, les scénaristes auront exploité des idées qu’ils ont eu du mal à crédibiliser. Au final, j’ai le sentiment d’être Wally West dans cette histoire et que le meilleur moyen est de juste accepter sans chercher à y donner trop de sens.

Lorsque l’on se trouve dans un univers où le voyage dans le temps et le multivers existe, on ne peut que souhaiter d’avoir une équipe créative capable de jouer avec les règles (à l’image de 12 Monkeys par exemple). On pourra reconnaitre au moins à ceux qui travaillent sur The Flash d’y mettre du leur pour retranscrire le bordel que peut être l’univers DC.

Nous voilà en tout cas à l’ultime épisode de cette saison 2 de The Flash qui doit nous révéler qui est l’homme au masque de fer, ainsi que stopper la menace que représente Zoom. Les scénaristes ont quoiqu’il arrive un carnet des charges spécifiques à remplir qui ne prend pas par surprise. Ils réutilisent les différents éléments qui ont été introduits ou développés au cours de cette saison 2 pour faire monter la pression et les enjeux sans parvenir à leur donner l’ampleur nécessaire.

Zoom veut détruire le multivers ? Pourquoi pas. Résumer cela à une simple course épique entre Barry et son ennemi après avoir révélé l’objectif tend néanmoins à rendre la vision de Cisco presque inutile. Celle-ci avait assurément pour but de nous offrir un aperçu de ce qui pourrait se passer si Hunter Zolomon arrivait à ses fins. Ce n’était qu’un échantillon qui est en réalité étrangement superficiel. Ce final de The Flash nous parle d’un danger comme l’Arrowverse (ou le Berlantiverse) n’en a jamais connu et pourtant, tout se résume à une course avec effets de lumière.

Si nous ne sommes pas tombés au niveau d’une représentation aussi désastreuse que Vandal Savage dans Legends of Tomorrow, l’équipe narrative a bien eu des difficultés à gérer ce qu’un ennemi comme Zoom pouvait bien signifier dans l’univers de The Flash.

Tout finit par se bousculer dans cet épisode 22. Ce dernier doit tirer sur la corde émotionnelle, fournir l’épique qu’un combat contre Zoom implique, délivrer une conclusion pour Harry, Jessie et l’homme au masque de fer avant d’offrir un cliffhanger destiné à avoir de lourdes répercussions. Sans oublier bien entendu se confronter à la relation entre Barry et Iris.

A quoi aura bien pu servir le passage dans la speedforce si toutes les leçons tirées sont effacées dans la foulée ? Le sort tragique de Henry Allen transforme Barry en un héros avec une soif de vengeance que ses proches tentent de contenir, mais le pousse au final à contempler de nouveau à quel point la tragédie a pavé son existence. Là où certains membres de l’Arrowverse sont finalement obligés d’affronter la mort en face, Barry préfère quant à lui penser à lui sans songer aux répercussions. Ce n’est pas comme s’il ne les connaissait pas en plus.

Du coup, les dernières minutes de l’épisode ont pour effet de presque éclipser tout le reste – pour le meilleur et pour le pire.  Elles soulèvent de multiples questions et une grosse dose d’anxiété quant à la manière dont cela va être géré.

Quelques bonnes scènes par-ci par-là (on peut toujours compter sur Cisco et Harry), un peu de sentimentalisme qui porte ses fruits (si vous êtes un West), le kidnapping obligatoire par Zoom (avec une dose d’explications, car il aime s’entendre parler) et de l’action composent ainsi ce final qui s’inscrit dans la lignée de ce que cette saison 2 de The Flash nous aura délivré. Il y avait des idées sympathiques et des répliques qui font mouche, un voyage sur Earth-2 plus que réussi, mais un ensemble qui reposait sur des raccourcis ou sur l’ignorance et la stupidité des personnages – qui ne le sont normalement pas. Comme la saison, c’est donc une conclusion brouillonne que l’on nous offre.

Vous aimez The Flash ? Vous pouvez retrouvez la série en DVD et Blu-ray ainsi que des produits dérivés sur Amazon.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires