Il faut se faire une raison, Preacher n’est pas l’adaptation que j’attendais

29 Juin 2016 à 17:00

Preacher saison 1

Il existe un certain nombre d’œuvres qui sont labellisées inadaptables. Le comic book Preacher en faisait partie. Pour cette raison, l’adaptation fut pendant longtemps en développement sans parvenir à aboutir quelque part.

Evan Goldberg, Seth Rogen et Sam Catlin mettront un terme à cela en portant finalement Preacher à l’écran sous la forme d’une série télévisée qui n’a plus grand-chose à voir avec le matériau d’origine. Cette adaptation est alors l’illustration que l’on peut bien tout adapter, la véritable question reposant plus sur la qualité du portage en lui-même.

On peut être une mauvaise adaptation et une bonne série tout de même. C’est en tout cas dans cette direction que Preacher se dirige, même si j’avoue qu’il n’est pas aisé de percevoir ses qualités en tant qu’œuvre indépendante à ce stade.

Il faut aussi dire que la création de Garth Ennis et Steve Dillon appartient à celles qui possèdent – même après tout ce temps – suffisamment d’éléments pour choquer ou mettre mal à l’aise. Sa représentation de la violence sans concession et ses interrogations religieuses n’ont pas perdu de leur force, même si Preacher est sans conteste la représentante d’une époque différente dans le monde du comic book.

Il est alors plus compliqué de se détacher du matériau d’origine pour simplement embrasser ce que la série AMC délivre maintenant depuis plusieurs semaines. L’aventure ne prend pas à ce jour la même forme, le road trip ayant été mis en suspens au profit de l’exploration d’une communauté texane. Les personnages ne sont pas les mêmes, jusqu’à ce que leur passé soit réécrit. S’il y avait de quoi être étonné du choix de Ruth Negga en tant que Tulip, la version télévisuelle a si peu de points communs avec celle sur papier qu’il est difficile de construire un quelconque parallèle.

Tulip n’est en fait que l’apogée du phénomène auquel on assiste en regardant Preacher lorsque l’on connait l’œuvre d’origine. On retrouve des noms, des visages et des scènes, mais rien qui n’a vraiment l’essence même de Preacher le comic book.

Le pilote de Preacher avait le mérite au moins de nous annoncer un show qui sera violent. L’approche se voulait peut-être cartoonesque, mais elle avait du sens. Comment dépeindre tant d’actes horribles à la TV ? Seulement, il se trouve que la série n’est pas aussi explosive qu’escomptée au point qu’elle apparait étrangement sage. Ne sommes-nous pas censés voir des boyaux au sol et pleins d’autres trucs dégueulasses dans les limites de ce qui peut être représenté à la télévision sur une chaine comme AMC ? The Walking Dead est bien plus violente alors même que son comic book est loin d’être autant sanguinolent que Preacher.

Il me paraissait presque prévisible que la série s’éloignerait des problématiques plus controversées de l’œuvre d’origine – au moins sur un plan religieux où Garth Ennis est plutôt impitoyable. Le problème est que le phénomène s’applique à quasiment tout ce qui faisait l’ADN de Preacher au point qu’il ne reste que des traces à peine visibles et presque encombrantes sur un plan narratif – à l’image du Saint des Tueurs dont l’introduction en tant que lectrice est on ne peut plus frustrante.

Arrivée à mi-parcours de la saison 1 de Preacher, il est évident qu’il faut faire son deuil. Même en ayant conscience que l’œuvre d’Ennis et Dillon ne pouvait pas voir le jour fidèlement, la série AMC se révèle être bien trop différente pour aboutir sur une adaptation satisfaisante. Un fait qu’il est plus compliqué à assimiler que prévu à mes yeux. Il reste nécessaire de faire la paix avec cela pour réussir à suivre Preacher et peut-être y voir la série qu’elle peut devenir loin de ce qui lui a donné le jour.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link