Alors que Christine et Ah Jin sont en Angleterre, où ils se sont mariés, la famille de Xiang Qin a la grippe et le virus se propage. À l’hôpital, le personnel manque et elle se retrouve avec Zhi Shu à devoir s’occuper des enfants. Alors, quand elle fait un malaise, on songe à la grippe, sauf son mari qui lui demande si elle est enceinte. Xiang Qin commence alors à s’inquiéter, car elle a appris qu’elle avait une maladie grave aux yeux, et qu’il y avait des chances qu’elle perde totalement la vue. Or, il se trouve que c’est génétique, et qu’elle risque de le passer à ses enfants. Xiang Qin prend donc la décision de partir dans la nuit, et à son réveil Zhi Shu le découvre. Il part à sa recherche…

Vingtième et dernier épisode de la série, pour clôturer les histoires de Zhi Shu et Xiang Qin. La jeune femme s’en va, surtout car elle a peur, et son mari par à sa recherche. On se doute bien évidemment qu’ils vont vite se retrouver. La partie où ils sont séparés permet du côté de Zhi Shu de réellement exposer ses sentiments. Cette suite nous aura offert un véritable développement émotionnel qui trouvera sa conclusion vers la fin. Il a souvent était question des sentiments de Xiang Qin, Zhi Shu étant assez peu expressif. Avec le temps, il l’est devenu un peu plus, et avec cet épisode, il n’y a plus de doute quant à ses sentiments ou sur l’amour qu’il porte à Xiang Qin. Cette dernière prend d’ailleurs conscience qu’elle n’a jamais véritablement mesuré à quel point il l’aimait.
Xiang Qin ne sait pas où aller, et va donc vouloir retrouver sa première patiente. Or, la grand-mère vivait seule et est décédée. Cela va rendre la jeune fille terriblement triste, et lui faire réaliser qu’elle ne veut pas être seule, qu’elle ne veut pas finir ainsi. Elle retourne au bureau de Zhi Shu, pour y passer la nuit, et c’est là qu’il la retrouve, en pleurs. Il va lui dire qu’importe ce qu’elle a, qu’il ne peut pas vivre sans elle, et qu’il aimera le bébé, simplement parce qu’il est d’elle. Il ne veut plus qu’elle s’en aille, et il a peur.
Ils finissent par retourner à la maison, où tout le monde était mort d’inquiétude pour elle, et lui font comprendre qu’ils seront toujours là quoiqu’il arrive. Yu Shu s’énerve même, en la traitant d’idiote, et qu’elle ne doit pas leur faire peur.
Fatiguée, elle finit par aller se coucher, avec Zhi Shu, et ils s’endorment l’un contre l’autre.

C’est donc sur des notes assez émotives que la série se finit, entre bonheur et tristesse. Bonheur, car tout est bien qui finit bien, comme on dit. Il y a une véritable émotion dans les scènes où le couple se parle, et on ressent vraiment leur amour. Les paroles que prononcent Zhi Shu à sa femme sont belles et douces, et terriblement lui, pourrait-on conclure. C’est aussi triste, car il faut avouer que They Kiss Again, comme It Started with a kiss, fait pleurer. On ne sent pas la comédie quand Xiang Qin est en larmes, ou quand la mère à Zhi Shu la serre dans ses bras, en pleurant. La douleur comme la joie sont bien palpables.

C’est une belle fin qui nous ait offertes, laissant alors le couple, et leurs proches continuer leurs vies.

Après le générique, un petit film est mis où l’on voit Xiang Qin et Zhi Shu aller à leur rendez-vous chez le gynécologue pour confirmer sa grossesse. Cette vidéo correspond à un rêve qu’avait fait Xiang Qin dans It Started with a Kiss.